29.7.06

Un petit pesto à ma façon

Deux "massifs" de basilic me narguant depuis le début de mon séjour, j'ai décidé de leur faire un sort : ni une ni deux, me voici lancée dans la fabrication de mon premier pesto. Pas très rigoureux, les puristes crieront au sacrilège, mais bien bon en définitive, voici ma recette :

Pesto " à la bergamote"

30 feuilles de basilic lavées et séchées
50g de pignons de pin
2 gousses d'ail
sel, poivre
6 ou 7 càs d'huile d'olive
euh, du gruyère râpé (pas de parmesan sous la main...)

J'ai tout pilé dans le magnifique mortier de mon grand-père (très certainement "emprunté" à une pharmacie dans son jeune temps ;o), pfiou que c'est fatiguant, et... j'ai fini au robot :( L'aspect n'était pas très joli, mais le goût absolument délicieux, fin et subtil, pas trop aillé, j'aurais tout de même pu mettre davantage de basilic.

J'en ai mis dans ma soupe de légumes, et... dans mon assiette de coquillettes. Miam !

5 commentaires:

Androue a dit…

Tiens! J'ai justement un buisson (!) de basilic sur mon balcon...Et je croyais que c'était hyper compliqué faire du pesto! Dis, ça va même si j'ai pas de mortier «emprunté à la pharmacie»? :P

Bergamote a dit…

Oui oui, Androue, pas de problème, au robot ou dans un petit hachoir électrique ça fonctionne très bien aussi ;o)
Sur un balcon plein sud sans aucune ombre, tu penses que moi aussi je peux faire pousser du basilic...?

Androue a dit…

Je ne suis pas une jardinière experte, mais je crois bien que oui! Si j'y arrive ici avec notre climat polaire, tu es certaine de réussir!!

Tarzile a dit…

J'aime çà, le fait de finir au robot. Tu me ressembles.

Tarzile

Bergamote a dit…

Tarzile, je suis touchée !