9.12.13

Sablés de l'Avent, pour amuser les enfants... et leur maman.

Ou comment occuper les enfants simplement.

1) Vous prenez votre meilleure recette de pâte sablée
ou
1) bis Vous achetez une pâte sablée toute faite, prête à dérouler. Même si les pâtes du commerce sont moins bonnes (je trouve qu'elles ont comme un goût de roquefort...bizarre, non ?), soyons honnêtes, parfois ça fait du bien de se la couler douce [*j'ai un peu honte*].

2) Vous leur sortez votre collection complète d'emporte-pièces (*humpf, il reste quelques miettes de la dernière fois... bah, elles vont tomber et/ou cuire...*).

3) Vous préparez tout votre attirail déco : sucre coloré, flocons d'or, chocolat ou Nutella fondu (je le mets dans un "DécoPen"), pépites de beurre de cacahouète, boules argentées (vous savez, qui vont avec les dragées), perles de sucre nacrées (*tiens, il m'en restait, de celles-là ?*)...

4) Vous regardez, par acquis de conscience, les dates de péremption (*argh ! ... bah, c'est que du sucre, au fond ça se périme pas, du sucre... non ?*)

5) Vous lâchez les fauves (musique de clairon genre attaque guerre de sécession, tadadatdadadadadadat !).

6) Vous répondez nonchalamment à chaque question du type "Maman, est-ce que je peux ... ? " par "mais oui mon(ma) chéri(e) décore-le comme tu veux" (*j'espère qu'il/elle parle bien d'un biscuit...*) en regardant votre émission de télé préférée, vautrée sur le canapé, avec une bonne tasse de Banania au lait bien frais.

7) Lorsque les biscuits sont cuits (vous vous êtes occupée du four, quand même, on ne rigole pas avec ça), vous faites les yeux doux à votre chère progéniture pour essayer de goûter au moins un sablé (*c'est que ça a l'air bon, ces petites choses !*).

La question que je me pose : Mais pourquoi l'étape 6 ne dure-t-elle que deux minutes au maximum ???

8 commentaires:

L'élève qui cherche un pseudo a dit…

Et moi pendant ce temps-là je regardais tranquillement le Meilleur Pâtissier :)

Ils ont fait des bonbons en chocolaaaaaat!

Vous nous en ferez aussi, dites, pour Noël? *regard suppliant*

Blague à part, ce post me rappelle les sablés que je faisais avec ma grand-mère (et oui il fut un temps où je mettais la main à la pâte...Woooooouh le jeu de mots! *vanne de batteur*)et cela m'a donné envie de repasser chez elle en faire (si j'ai le temps...)

Bref bref bref. Bonne soirée à vous !

luocine a dit…

je lis ton blog depuis longtemps ,je ne fais pas souvent les gâteaux mais j'y trouve toujours un bol de plaisir , saupoudré de bonne humeur
Luocine

bree13 a dit…

oui, pourquoi ?

Babeth De Lille a dit…

Tu me rappelles quelques souvenirs, là......

Carole Petri a dit…

Toute bonne Alsacienne se doit de faire quelques "bredele" pour Noël... et comme je suis assez fière de ma région je me suis lancée (tout comme l'année précédente où mes petits gâteaux avaient beaucoup de succès...);

Quelques pâtes différentes pour obtenir plusieurs sorte de bredele, des emporte-pièce, un peu de jaune d'oeuf sur le dessus et hop au fou !

Et là c'est le drame... Satané four ! J'ai vraiment hâte d'en changer ! Je me suis retrouvé avec des bredele pâles, d'autres tout noirs et (très original me direz-vous...) certains bi-colore !
Grrr...

Heureusement que Monsieur est là pour remonter le moral : " certes la cuisson n'est pas formidable mais en tout cas la pâte est bonne ".

C'est toujours ça de pris non ?

Je ne pense donc pas essayer cette nouvelle recette, au risque de faire passer mon four par la fenêtre !

A bientôt !
Carole

www.macuisineetvous.com a dit…

ils sont bien jolies ces petits gateaux.
Chantal

Anonyme a dit…

Bonjour,

Bravo pour votre blog qui est très intéressant.

J'ai dans un vieux livre, imprimé en Alsace, une recette où il faut cuire en étandant la pâte sur des oublies.

Savez-vous ce que c'est? Je n'ai rien trouvé sur internet en tant qu'ustensile de cuisson.
J'ai essayé avec un gaufrier et une plaque à gaufrettes, cela avait l'air très bon, les amandes caramélisent, mais la pâte colle.
Finalement je l'ai cuit dans un plat au four.

Merci d'avance pour votre réponse.

Bergamote a dit…

Je crois que les oublies sont un genre de gaufrettes, donc vous avez bien fait :)