10.7.08

Mantecaos (montecaos) ou les sablés les plus sablés qui soient


Il y a un peu plus de 7 ans, une collègue, professeur d'espagnol, me faisait goûter des biscuits qu'elle avait rapportés d'Espagne : des mantecaos (ou montecaos selon certains). Merveilleux, ces biscuits. Friables, s'effritant sous les doigts, difficilement manipulables, en fait.

Je n'ai plus pensé aux mantecaos pendant quelques années. Et puis un jour, dans une échoppe du sud de la France, vous savez, celles qui vendent des biscuits, des "navettes", ... je suis tombée sur les fameux mantecaos. Ni une ni deux, j'en achète quelques-uns. Du béton armé. Ou du pain de guerre, comme vous voulez. Enfin le truc qui, même trempé dans un bon chocolat chaud, mettra trois bonnes heures avant de daigner faire semblant de commencer à ramollir... Un an plus tard, même topo. Une autre boutique, les biscuits avaient un aspect plus engageant. Rebelote. De la biscotte. Je vous ai déjà dit que je n'aimais pas les biscottis ? Ils m'écorchent le palais.

Alors une seule solution : en faire moi-même. Quelques recherches sur internet et j'apprenais que "Les montecaos ou mantecaos sont des biscuits sablés parfumés à la cannelle et/ou au zeste de citron. Cette pâtisserie vient du mot espagnol manteca, qui signifie graisse. Ils devaient être faits à l'origine avec de la graisse de porc (saindoux). On peut les faire avec de l'huile."
J'ai lu quelque part que les mantecaos devaient être "aussi fragiles qu'un château de sable au bord de la mer". Tentant, n'est-ce pas ? J'ai trouvé une recette qui m'avait l'air facile et authentique : 200g de farine, 100g de sucre, 100g d'huile. Peut-on faire plus simple ? Obligée d'essayer.
J'ai décidé de faire mes mantecaos à moi : point de cannelle ni de citron, mais beauuuucoup de vanille. Tadaaaaam :


Mantecaos :
(pour environ 16 pièces)

200g de farine
100g de sucre
100g d'huile (de pépins de raisin, ou de tournesol)
1 sachet de vanille en poudre

Tout mélanger. Faire des boules de pâte. Les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Faire cuire à 180°C pendant 10 minutes. Laisser complètement refroidir avant de les déplacer trèèès délicatement.
Attention : les mantecaos doivent rester couleur crème, ils ne doivent surtout pas dorer, au risque de durcir irrévocablement. Ils sont pâles, c'est normal, c'est un gage de réussite.

Verdict : meeerveilleux. Friables. Sablés comme on en rêve. Ils s'effritent quand on les touche. Et ce parfum de vanille...
Ces biscuits s'effondrent littéralement dans la bouche, c'est terrible. J'imagine que cette fabuleuse texture sablée (qui me rappelle les Kipferl mais en encore plus sablés) est dûe au fait que cette recette ne contient pas d'eau. Du tout. Pas d'oeuf, pas de beurre, pas de lait, pas d'eau. Juste de l'huile, donc le sucre ne fond pas. D'où le "sable" :)
Avantage considérable : les mantecaos conviennent aux personnes allergiques aux oeufs et/ou aux produits laitiers. Et, à condition de respecter scrupuleusement le temps de cuisson, ils sont inratables. Vous pouvez même en préparer avec vos enfants : la pâte ressemble à de la pâte à modeler (en un peu plus mou).
Un petit aveu : c'est la deuxième fois que j'en fais en trois jours :)

37 commentaires:

Anonyme a dit…

Miam , je les essai demain :p . Merci de tenir se blog magnifique , tu as , a travers tes nombreux articles , développée en moi une véritable vocation !! Merci encore :)

Tiuscha a dit…

Je te croyais en vacances... Les mantecaos, je les adore à la cannelle !

Alice a dit…

Oh j'ai trop envie de gouter pour tester ce fondant en bouche ..

Carole a dit…

J'avoue qu'en voyant la première photo, je les ai trouvé un peu palots ... mais en voyant la dernière, à coeur, j'ai craqué !!

mouni a dit…

j'adore ces petites douceurs, as-tu utilisé du sucre cristallisé? personnellement je les prépare avec du sucre glace ,ca leur donne une texture plus fondante ;) entout cas tes photos parlent d'elles meme! bravo

Bergamote a dit…

Oui Mouni, j'ai utilisé du sucre en poudre (cristallisé) car j'aime justement retrouver les petits grains qui craquent et qui sont sans doute à l'origine de cette texture si sablée :)
Ceci dit, je suis bien tentée par ta version "sucre glace", à essayer !

Anonyme a dit…

Bertgamote, pour obtenir des 'mantecados' plus sablés, il faut déshydrater la farine dans le four a 150ºC pendant 15 minutes (remuent). Refroidir et élaborer le recette.

Jorge, Valencia, España

Anonyme a dit…

J'adore ces petits gâteaux qui fondent dans la bouche et que j'ai découvert en espagne il y a 10 ans!

frijoles a dit…

Quel fondant dans ces petites choses qui me font mourir de plaisir à chaque fois que j'en mange!

Anonyme a dit…

miam ça fait penser à ceux que ma grand-mère faisait !!!

Flo Bretzel a dit…

Ma voisine en faisait lorsque j'étais petite et les saupoudrais de cannelle avant de nous les apporter, j'en garde un souvenir impérissable!

lory a dit…

miam...qu'ils sont beaux tes montecaos!!

Céleste a dit…

Bouhou... Les miens sont complètement ratés, pourtant j'ai suivi la recette à la lettre. J'ai eu des difficultés à former des boules car la pâte était trop friable, et ils sont un peu durs à la sortie du four (ça c'est purement ma faute, je l'avoue). Je recommence demain ! ;)

Karine a dit…

Encore une recette que je vais faire avec plaisir, depuis le temps que je veux en faire, en + ils sont supers beaux sur la photo, ils doivent être délicieux !

irisa a dit…

l'image comparative au chateau de sable me séduit ! je vais essayer ces mantécaos dès ce soir pour accompagner une crème au chocolat ! ils sont magnifiques !

Loan a dit…

tes recettes sont toujours des merveilles! je connais ton blog depuis peu mais je suis fidèle!!!

Pour ma part, je mets de la noix de coco rapée! Trop bon!

A la prochaine... recette!

Oeil2cha a dit…

Super cette recette, surtout quand le frigo et les placards sont quasiment vides...je vais essayer DE SUITE !!! pour le goûter c'est impeccable. Je voulais vraiment te remercier pour toutes ces bonnes recettes. J'en ai déjà essayée plusieurs. C'est simples, bien expliqué, rapide et ex-trê-me-ment Bon !!! Merci merci beaucoup. T'es la meilleure !!! bises

Natalia a dit…

Bon, moi je vais faire ma chieuse, mais les mantecaos, c'est à la cannelle et plutôt au saindoux qu'à l'huile, ils sont encore meilleurs. Bon, je suis une vraie psychorigide du mantecao, c'est une question d'honneur familial, ne m'en veux pas (tous les détails ici :http://www.nataliakriskova.com/article-16563017.html) Sinon c'est vrai que ça tourne vite au béton armé si on les cuit un peu trop !!

christelle a dit…

Fabuleux ces petits biscuits, je suis très très tentée !
Tu crois que l'huile d'olive serait trop lourde pour cette recette ?
Il va falloir que j'essaie plusieurs sortes d'huile (ben si obligée ! lol) pour savoir !

Bergamote a dit…

J'ai essayé avec de l'huile de tournesol, et une autre fois avec de l'huile de pépins de raisin : impeccable dans les deux cas.
De l'huile d'olive ? Je n'essaierais pas. Mais je n'aime l'huile d'olive que dans des plats salés, jamais en dessert : je trouve que son parfum ne se marie pas bien avec le sucre (ah, sauf une huile d'olive bien particulière dont j'ai parlé ici :
http://bergablogue.blogspot.com/2007/05/une-huile-dolive-plus-prcieuse-que.html
Mais là c'est différent.

L'huile d'olive est plus épaisse, je ne sais pas ce que cela donnerait... Si tu essaies dis-moi ce que tu en auras pensé :)

Bergamote a dit…

Tiuscha : héhé, je suis en vacances depuis le 1er juillet, et ce jusqu'au 1er septembre :D

venezia a dit…

souvenir d'enfance… ma grand mère en faisait et j'adorais ça… elle les saupoudrait de cannelle… je ne sais pas quelle huile elle utilisait…

je vais tenter très vite ta recette pour voir si j'ai l'effet "petite madeleine"…

L-Fy a dit…

je n'ai pas résisté, je les ai essayés cette semaine. Délicieux!! tu avais parfaitement bien décrit leur caractère sableux en bouche, merci pour cette recette

Mamzelle Gwen a dit…

Testés hier ! La texture est parfaite, très, très sablée. Par contre, j'ai utilisé de l'huile de tournesol bio, bien plus parfumée que l'huile pas bio, et du coup, on sent trop le parfum de l'huile. Il faut que je réessaie avec autre chose... Tu crois que çà donnerait le même sablé avec du beurre ?

Bergamote a dit…

Non, surtout pas de beurre : l'eau qu'il contient va faire fondre le sucre, et tu n'auras pas la texture si sablée :) De l'huile, très neutre, tournesol (la moins chère du magasin fonctionne parfaitement) ou pépins de raisin.

4coeurs a dit…

Et cette recette toute simple est aussi très bonne. J'ai utilisé de l'huile de colza (ma préférée après l'huile d'olive), et ça marche très bien.

Michèle a dit…

Puis-je te suggérer la recette de ma grand mère qui ne diffère que par la cuisson ? Je les cuis 1h à 110°, puis les poudre de cannelle.
Très fragiles effectivement !
Je découvre ce soir ton blog qui me plait beaucoup. Bonne continuation.
Michèle, Ile de la Réunion

Anonyme a dit…

Ces gateaux fondant sont des patisseries classiques en algerie et au maghreb en general. On les appele Ghribia et on les saupoudre de cannelle ou de sucre glace a la sortie du four.Essayez c'est super ;)

Ayuna a dit…

Cékikivaserégaléogouté?Avec un bon chocolat chaud?
c'est moi!!!
je viens de réaliser ta recette,moitié nature,moitié pralin...résultat dans une dizaine de minutes!

sooz a dit…

C'est M A N T E C A D O S l'orthographe exacte.
Et avec l'accent on mange le d.
On prononce mantecaos souvent dans le sud de l'espagne.

Bergamote a dit…

Merci Sooz. Maintenant je comprends mieux pourquoi le nom de ces sablés varie d'un endroit à l'autre. Me voilà renseignée :)

Anonyme a dit…

fantastique ! je viens d'en goûter un, sublime ! j'ai simplement rajouter un peu de farine car la pâte était trop "liquide" je ne pouvais pas former mes boules. J'ai rajouter également un sachet de sucre vanillé. Le résultat est surprenant, nouveau, bref, merci pour cette délicieuse recette faite en 5 minutes chrono en plus ! (par contre éviter de faire manger des enfants seuls lol) je n'ai pas mis de cannelle, par quoi peut on la remplacer ?

Bergamote a dit…

Je remplace souvent la cannelle par une gousse de vanille que j'ai pulvérisée au mixeur :)

looklady a dit…

je c de qu'elle boutique vous parler il y en a une a Annecy et c vrai qu'il sont beurk moi je les fait moi meme et on ce regale quand il y a des fete etc.. J'en fait plein et le gens addore
moi je rajoute un peu de canel en fin de cuisson ce qui relève le gout
http://crochet-tricot.skyrock.com/

Anonyme a dit…

Bonjour,
Ayant une grand-mere espagnol que j'ai malheureusement peu connue, je ne peux m'empecher de mettre mon grain de sel dans cette recette vu que ca touche le souvenir le plus marquant que j'ai de ma grand-mere.
Les mantecados sont en effet d'origine espagnol comme ca a deja ete precise. Et on les fait avec du saint doux, tout a fait.

La version de la recette avec de l'huile (d'ailleurs une precision a ce sujet : on n'utilise surtout pas d'huile de tournesol pour ces petits delices, mais de l'huile d'arachide ;) ), la version avec de l'huile disais-je nous vient du maghreb. En effet les pied-noirs d'origine espagnol ont partage la recette des mantecados avec les maghrebins, mais comme ceux-ci ne pouvaient pas utiliser de sainx-doux a cause de leur religion (le saint doux contient de la graisse animale), ils l'ont remplace par de l'huile.

Et voila pour la petite histoire. :)
Bravo pour le blog, et bonne continuation !

Anonyme a dit…

pour être sure de ne pas rater il faut d'abord melanger le sucre et l'huile et terminer par la farine en ajustant la quantité pour avoir la consistance voulue pour former les boulettes

Anonyme a dit…

personnellement je fais des polborones ( recette de ma mère qui la tenait de sa mère ). 4 parts de farine torréfiée doucement dans une poêle en remuant sans arrêt, c'est assez long , elle doit prendre une légère couleur mais pour le voir il faut garder un petit tas de farine crue à côté, on verse la farine sur une plaque de marbre, on creuse un puits, on y verse 2 parts de sucre en poudre et 1 part de saindoux , un filet de citron si on le désire, on mélange en ramenant la farine vers le centre, on se brûle les mains, pas facile,( je pense qu'il vaut mieux l'avoir vu faire car on peut penser qu'il n'y a pas assez de graisse ce qui n'est pas le cas ), étaler et au fur et à mesure découper avec un petit verre, les déposer dans un grand plat plat, à ce moment là ils sont très friables car la graisse est encore tiède, les saupoudrer abondamment de cannelle et d'un peu de sucre glace, ne les consommer qu'après passage au frais ! alors là c'est le véritable CHATEAU DE SABLE d'ailleurs lorsqu'on travaille l'ensemble c'est exactement pareil que travailler du sable !!!
on peut les présenter sur des papillottes
peut être peut-on, comme le suggère anonyme, mélanger le sucre et la graisse avant de l'ajouter à la farine ?