14.12.08

Pommes au four


"Maman, est-ce que les pommes ça peut cuire ?" Voilà ce que m'a demandé Bergamoustique au milieu du repas. Là j'ai réalisé que je n'avais jamais préparé de pommes au four à mes enfants. Pas de problème, il me restait justement quelques pommes sur le comptoir.
J'ai essayé de me souvenir de la façon dont ma mère préparait ses pommes au four : pommes, beurre, sucre. Voilà tout. C'est ce que j'ai fait pour les enfants. Pour ma pomme (hihi), j'ai décidé d'ajouter de la vanille et de la cannelle.
Dans ma mémoire, ma mère ôtait le coeur de la pomme avec un drôle de couteau. Je n'ai pas ce genre de couteau, mais je me suis débrouillée. Ma mère mettait les pommes directement dans le four, dans un plat. J'ai eu envie de les cuire en papillotes. J'ai lu quelque part que l'on pouvait cuire les pommes dans le four à micro-ondes. Là, il ne faut pas exagérer tout même : le micro-ondes, c'est pour faire fondre le beurre ou le chocolat, pas pour cuire !

Voici mes pommes bien habillées :


Pommes au four :

des pommes
du beurre
du sucre

facultatif :

une gousse de vanille
un bâton de cannelle
des pignons de pin
du sirop d'érable

Laver les pommes. Couper le dessus des pommes, les garder pour faire les chapeaux. Retirer le coeur et les pépins des pommes.
Découper des carrés dans une feuille d'aluminium. Poser une pomme au milieu de chaque carré. Remplir chaque trou d'un peu de beurre et de sucre. Eventuellement, y glisser des pignons de pin, un bâton de cannelle et un petit tronçon de gousse de vanille. Poser les chapeaux sur chaque pomme.
Fermer les papillotes et les nouer avec de la ficelle de cuisine.
Enfourner pendant 30 minutes à 200°C.
C'est prêt. Servir chaud.

Gourmande que je suis, j'ai fait dorer à sec (= sans matière grasse) quelques pignons de pin dans une poêle anti-adhésive. J'ai ensuite ajouté du sirop d'érable, et j'ai cuit jusqu'à ébullition. Enfin, j'ai versé le tout sur la pomme.

Trop facile. Et trop bon. Voici la pomme après "déshabillage" :


Enfin, la pomme telle que servie :


Quel parfum, quel goût !
Sur la première photo, on voit même les petits grains de vanille.

Pour les papillotes, j'utilise du papier "supremalu" (ou quelque chose comme ça), qui a une face en alu et l'autre en revêtement blanc antiadhésif. C'est impeccable.

Nous nous sommes régalés. Comme quoi, les desserts les plus simples sont souvent les meilleurs (et ce n'est pas Bergamoustique, qui vient de me réclamer ses crêpes du dimanche, qui me contredira :).

Post Scriptum : JOYEUX ANNIVERSAIRE P'TIT FRÈRE !!!

14 commentaires:

Babeth59 a dit…

ma maman à moi, elle mettait du lait concentré sucré dans le trou des pommes ......et en fait, je me rends compte aussi que les enfants (grands maintenant..) ne doivent en avoir jamais mangé...ou il y a très longtemps!....la honte!...merci de me rappeler leur existence!

tini a dit…

Trop sympa ta présentation!!

Anonyme a dit…

La mienne, outre les ingrédients mentionnés plus haut, elle mettait des raisins secs

Anonyme a dit…

Ma grand-mère les fait cuire sans papillote, juste posées sur un morceau de pain ou une biscotte... En cuisant, le pain / biscotte s'imbibe de sucre et de beurre : miam, un délice !!!

Anonyme a dit…

Zut je me suis fait piquer le commentaire! ma grand-mère à moi aussi elle mettait du pain de mie dessous, et c'était presque le meilleur! on se battait presque pour racler les morceaux qui étaient restés accrochés dans le fond du plat en Pyrex

Anonyme a dit…

Ca fait déjà un moment que je visite ton site et j'ADORE !
Je viens de terminer ma 1ère fournée de marrons glacés : TOPissimes
Pour les pommes au four, ma mère verser 1/2 càc de gelée de groseille...

Boucledot a dit…

je me fais souvent ca, mais sans beurre ni sucre, mais avec deux ou trois carreau de chocolat dans la papillotte ;)
et ca marche aussi avec les poires.

tarzile a dit…

Je suis d'accord que le micro-ondes, c'est pour fondre le beurre. Mais que le sirop d'érable soit facultatif, là, non, je ne suis pas d'accord. C'est totalement essentiel!!! Je rigole, tu le sais.

La papillote est essentielle, autrement, on court derrière les jus!

Cléo a dit…

Ca me rapelle mon enfance... J'en fais dés ce soir! :D
En tout cas, merci Bergamote pour ce fantastique blog que je visite régulierement depuis un petit moment. Depuis que j'ai testé votre "pâte boum boum", vous êtes ma déesse de la cuisine! ;D

Si cela vous interesse, j'ai un blog sur la beauté sans cruauté ou comment être belle et glamour en piochant dans sa cuisine!!

Amitié

bribri a dit…

hummmm j'en ai fait hier,, je referai avec ta recette

isadef a dit…

hum miam miam ça me donne envie

Anonyme a dit…

Hum ça donne envie d'en refaire !

moi je mets une tranche de pain d'épices dessous
et de la gelée de framboises au milieu
pour le couteau à évider les pommes, ça coute environ 2 euros, on en trouve au rayon cuisine des supermarchés, souvent à côté des presse-ails... sinon dans les magasins à bazar (vima maison par exemple)
ça sert bien aussi pour évider des tronçons de courgette ou de concombre pour les farcir :)

palaisdeslys a dit…

J'adore les pommes au four et les tiennes ont l'air tout simplement exquises!! Au passage, la crèche est superbe aussi!

palaisdeslys a dit…

J'adore les pommes au four et les tiennes ont l'air tout simplement exquises!! Au passage, la crèche est superbe aussi!