13.1.11

un bon Cheesecake, parce que le Philadelphia est enfin arrivé en France

Tout le monde dit que pour faire un vrai cheesecake, il faut utiliser du Philadelphia, un fromage frais introuvable (ou presque) en France. Aussi, quand j'ai appris que ledit fromage débarquait chez nous, je me suis aussitôt précipitée vers mon Monoprix et j'ai acheté 2 barquettes de Philadelphia. Ca, c'était le samedi. Le dimanche matin j'attaquais la préparation de mon cheesecake. Dans mon souvenir, les cheesecakes que j'ai pu manger aux Etats-Unis étaient crus, pas cuits, donc j'ai cherché une recette sans cuisson.
En plus, pas de cuisson, ça m'arrange : réalisation plus rapide, refroidissement accéléré et hop ! je peux le manger le soir même :)

Je voulais un cheesecake bien acidulé, avec du citron et de la cannelle. Alors voici ma recette.

Cheesecake 'comme aux States'

pour le fond :
250g de speculoos
125g de beurre

pour la couche blanche :
400g de philadelphia
20cl de crème fraîche épaisse
le jus + le zeste d'un citron
3 feuilles de gélatine
75g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
2 oeufs

Mettre les speculoos dans un sac congélation. Fermer soigneusement le sac. Avec un rouleau à pâtisserie, réduire les speculoos en miettes. Verser les speculoos dans un saladier. Faire fondre le beurre. Verser le beurre fondu sur les speculoos. Mélanger.
Déposer une feuille de papier cuisson sur un plat bien plat. Poser un cercle métallique de 23 ou 24 cm de diamètre (et d'au moins 5 cm de hauteur). Répartir le mélange beurre/speculoos. Avec la main, égaliser et tasser fortement le mélange. Réfrigérer au moins une heure.
Pendant ce temps, séparer les blancs d'oeufs des jaunes. Monter les blancs en neige. Réserver.
Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre et le sucre vanillé jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Zester le citron et verser les zestes dans le mélange jaunes/sucre. Ajouter le philadelphia et la crème fraîche et fouetter vivement.
Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l'eau froide.
Presser le citron, porter le jus à ébullition. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée, mélanger.
Verser sur le mélange jaunes/crème/philadelphia/sucre. Bien mélanger.
Incorporer délicatement les blancs en neige. Verser sur le fond speculoos/beurre. Egaliser.
Réfrigérer au moins 12 heures.
Passer la lame d'un couteau tout autour du cheesecake avant de retirer le cercle.
Déguster avec ou sans sauce au caramel au beurre salé.

Verdict : suuuper bon. Frais, acidulé comme je voulais. L'association cannelle/citron est carrément chouette. A réessayer de toute urgence, pourquoi pas en remplaçant tout ou partie de la crème fraîche par du fromage blanc ou quelque chose du genre, pour un effet encore plus frais, un tout petit peu moins gras.

La recette semble longue à réaliser, mais en réalité c'est assez rapide à préparer. C'est la réfrigération qui prend vraiment du temps.
La recette d'origine (c'est celle de Pascale Weeks) nécessite 450g de philadelphia, mais je n'en avais que 400g, alors j'ai fait avec. Et comme il ne me restait qu'une seule feuille de gélatine, j'ai utilisé pour la première fois de ma vie de l'agar-agar. Oui, bon, je suis plus à l'aise avec la gélatine, que ce soit au niveau du dosage (ma balance ne fait pas la différence entre 1 gramme et 2 grammes, c'est de la pâtisserie que je fais, je ne vends pas de produits illicites ;-) ou de l'utilisation (l'agar-agar fige presque instantanément, pas pratique pour ce type de réalisation).

Quant au Philadlephia, ça ne ressemble pas du tout au Saint-Moret, je trouve. C'est plus crémeux (ça rappelle le mascarpone) et un peu acidulé (pile ce qu'il faut pour un vrai, bon cheesecake).

Voilààà, pendant quelques instants je me suis crue aux Etats-Unis. Trop chouette !

44 commentaires:

Sébastien Durand a dit…

Félicitations ! J'en ai fait un cuit quand j'ai trouvé le Philadelphia sur l'autoroute i y a qq mois, j'en eferai sans cuisson en suivant ta recette.

Cyl' a dit…

C'est marrant je viens d'en faire un! Mais cuit, et avec du Saint-Morêt... Mais comme je sais où trouver du Philadelphia maintenant, je tenterai ta recette la prochaine fois!

Ev@ a dit…

Le philadelphia, je connais ça depuis que je suis petite, je ne mangeais que ça comme fromage en Espagne ! C'est frais, c'est doux, c'est bon quoi, lol !
Et je veux bien croire que pour un cheese cake ça doit être parfait ! Je regarderais dans les rayons de mon supermarché voir s'il y en a...

Citron a dit…

Bravo! Ton gâteau au fromage me semble sublime. Ce qui m'attire, c'est le fond au spéculoos, difficile à trouver ici en Amérique du Nord. Je remplacerai volontiers la chapelure de graham pour cet ingrédient si... Français dans mon prochain cheesecake! À la condition bien sûr que j'arrive à en dénicher quelque part... Le Philadelphia, il y en a même au petit magasin du coin.

mamzelle Orèle a dit…

et qui va aller chez Monop' dès demain ??? c'est Bibi... cheese cake pour ce week end !! par contre, je conserverais ma recette avec cuisson, j'aime pas la gélatine... à moins que j'essaie celle de Jamie... on verra ! mais en tout cas, merci pour le tuyau du Philadelphia !

Kaellie a dit…

J'ai fais les études au Canada et, depuis mon retour en France, je désepérais de trouver du Phili alors merci, merci pour cette info !! :)

Sirop Grenadine a dit…

Citron cannelle je suis franchement preneuse !

Marie-France a dit…

Bonjour Bergamote ! Je viens de tester avec la base speculoos-beurre (un peu plus de 100g, sinon ca ne s'amalgamait pas bien), et pour le dessus, j'ai trouvé effectivement du Philadelphia au Monop', et j'ai réduit de moitié toutes les proportions, et j'ai utilisé du fromage blanc à la place de la crème, ca marche très bien ! Merci pour la recette !

Bergamote a dit…

Merci Marie-France : je me suis trompée, c'était 125g de beurre, je rectifie tout de suite.

Marie-France a dit…

Ah voilà l'explication ! Bon en tous cas on vient de terminer le cheesecake (même avec les proportions divisées par 2, il tient bien au corps ;-) Bilan : encore meilleur 24h après, les biscuits se tiennent encore mieux. Donc à refaire (je mettrai peut-être un peu plus de gélatine pour que la crème se tienne mieux, à voir)

paris dans ma cuisine a dit…

Ah le Philadelphia! C'est vrai que c'est différent du Saint Moret... et surement un petit peu plus gras!
Merci pour cette recette de cheesecake au citron, c'est mon parfum préféré!

Marie
http://parisencuisine.typepad.com/paris-dans-ma-cuisine/

mimine a dit…

Génial je vais aller demain acheter de quoi faire ce fameux philadelphia a mon monoprix et je vais faire ta recette .
Merci !

Sarl a dit…

Comme disait Ev@, y'en a en Espagne, comme quoi il faut vivre à la frontière pour en avoir.
Plus sérieusement, j'ai fait le cheesecake (+ coulis cassis) c'était Trop bon! comme disent les d'jeunz.

Petite info, les Glaces LOPEZ ont une age facebook.

A très bientôt!!

ROSITA VARGAS a dit…

Con queso filadelfia queda muy rico el cheesecake,es suave al paladar me gustaron tus recetas y te acompaño y me quedo en tu blog ,junto a mis amigas Francesas que adoro,muchas bendiciones,abrazos.

Lucile a dit…

Il faut vraiment que j'essaie, jamais tenté !!!

clémence a dit…

Oh terribeul! j'epsère que dans mon monop de province aussi il y en a! je vais chercher ça tout de suite, et tester ta recette s'il y en a...

Nanazolie a dit…

Il est joli, ce cheesecake. Par curiosité, ca coute combien, le Philadelphia en France? Et est ce qu'on en trouve comme chez moi (Irlande) avec des herbes, du poivre, du piment, etc....?
Une vraie tuerie, c'est le cheesecake nappé de dulce de leche avec des noix de pécans.

Marine a dit…

Moi qui cherchais une idée pour mon gateau d'anniversaire... merci!
J'espère que tout va bien à JBC

Bises

Sylvie a dit…

D'abord : merci pour l'info pour le Philadelphia !! j'ai foncé dans mon Monop' et j'en ai trouvé, youpiiii ..
Pour répondre à nanazolie : 3,95 euros les 200 g !!
Et j'ai fait ton cheese cake ... une véritable tuerie ! Un goût vraiment particulier et fabuleux par rapport aux autres cheese cake que j'avais fait ... et avec la sauce au caramel au beurre salé .. terrible !!!
Encore mille mercis pour la recette et le renseignement ...

Nanazolie a dit…

ouak?! 3.95 les 200g? Il faut que je me lance dans l'import! Chez moi, c'est 1.99 les 200g...

tarzile a dit…

Tu vois, ici, je tente de m'éloigner du Philadelphia, trop industriel. Cependant, celui que j'utilise l'est beaucoup moins. Et la texture du gâteau est plus molle. Que veux-tu, il y a des classiques.

mimine a dit…

Coucou, j'ai fait ton cheesecake et c'était vraiment un régal.Tout à fait d'accord avec toi j'ai trouvé que le Philadephia goûtait comme le mascarpone.
Bonne soirée

Miss T a dit…

Recette testée et approuvée! Je l'ai accompagné d'un coulis de framboise de chez Mr P....D :o)

missisa a dit…

Maintenant je sais où trouver du philadelphia, ne reste plus qu'à trouver le monoprix....

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup cette recette basique de cheesecake sans cuisson et je la préfère sans es blancs car le gâteau a alors un petit côté 'compact' qui rend sa texture plus intéressantes... et on peu réduire la quantité de beurre à 80g pour agglomérer les spéculoos, c'est tout aussi bon et un petit peu plus raisonnable !

Prisca a dit…

Il a l'air bon! Et quelle bonne nouvelle, le Philadelphia en France! Où l'avez-vous trouvé? Merci!

Bergamote a dit…

La réponse est dans le billet...
"Aussi, quand j'ai appris que ledit fromage débarquait chez nous, je me suis aussitôt précipitée vers mon Monoprix et j'ai acheté 2 barquettes de Philadelphia."

Delphine a dit…

Dis-moi pas que c'est pas vrai!!!!!!! Je suis trop contente et je cours à Monoprix demain!!! Après avoir attendu les oréos des années, le philadelphia arrive enfin!!!! Merci bcp pour l'info! Je te dédicace mon prochain cheesecake lol!!!

Cardamome : a dit…

J'ai essayé tout de suite. C'est dé-li-cieux. Ma mère m'a dit que c'était le meilleur gâteau qu'elle ait mangé depuis longtemps et 1° c'est ma mère 2° elle mange beaucoup de gâteaux :-))

MERCI !

Anonyme a dit…

Philadelphia est enfin arrivé en France! commercialisé par Kraft et mis en place par Yoplait!!
Chez Monoprix, Leclerc, Auchan et Geant pour l'instant!

Birds Love Cherry a dit…

J'ai testé ta recette pour le lundi de Pâques et elle est vraiment super! Et hop directement mise sur mon blog avec un lien vers ton tien!
Merci pour cette gourmandise!

Anonyme a dit…

Bonjour ! merci pour cette recette. J'aimerais la tester mais avec de l'agar agar (au lieu de la gélatine). SAvez vous comment je dois faire ? Merci par avance !

Bergamote a dit…

Alors là, je n'en sais trop rien, je ne me suis servi d'agar-agar qu'une seule fois, et j'ai trouvé que ce n'était pas hyper pratique à utiliser, à doser... Une cuillère à café rase devrait faire l'affaire, j'imagine, mais je n'ai aucune certitude.

Chef Damien a dit…

Magnifique recette ! Et en ce moment et jusqu’au 10 juillet, il y a le concours Philadelphia avec à la clé 3 dîners gastronomiques pour deux personnes à gagner ! Plus d’infos sur : http://www.750g.com/philadelphia-france.htm

Touil a dit…

Le résultat est-il aussi sublissime en utilisant de l'orange au lieu du citron ?

Anonyme a dit…

Super j ai comparé philadelphia avec le fromage à la creme elle & vire: avantage fromage a la creme elle & vire...et meme prix

Llahuen a dit…

C'est mon gâteau d'anniversaire :).
Je sens le citron partout dans mon appartement :). Merci !

Bergamote a dit…

@Touil : je n'ai jamais essayé, mais ce ne serait certainement pas mauvais :)

Anonyme a dit…

Rien que 2 mots:
une merveille

Loic

Anonyme a dit…

Un vrai cheesecake se fait avec du mascarpone justement et pas du Philadelphia, qui reste du fromage de base. Nitrite quel anglais vous etripera pour avoir utilisé du Philadelphia au lieu de mascarpone (parce que bon, les américains n'ont jamais rien inventé en nourriture).

Anonyme a dit…

un peu d'histoire pour remettre les pendules à l'heure. Le cheasecake remonte au romain (voir Wikipedia), il en existe nativement deux d'origine juive et italiènne. Le Cheasecake newyorkais (Wikipédia) utilise le Philadelphia en réference au fromage labélisé à l'exposition universelle de 1876.

bon appétit

Anonyme a dit…

Bonjour,

Excellentissime, déjà fait 2 fois (300g de Philadelphia + 100g de Fromage blanc - pas de crème).
Effet « bœuf » sur la gente féminine !

Anonyme a dit…

Personnellement, le gâteau n'a pas été une réussite. Je cherchais à faire un cheesecake sans cuisson mais je n'ai pas du tout le résultat donné. Après 14H dans le frigo, on sent encore tous les aliments présent, c'est à dire le sucre ou la gélatine qui était en poudre dans mon cas.

Anonyme a dit…

Juste pour dire que j'ai dû faire 6 ou 7 fois cette recette en changeant certains ingrédiens(fromage blanc 0 % et carré frais 0% à la place de la creme fraiche) afin que cela soit un peu moins calorique et c'est delicieux. Tout le monde est tjs content et bcp me demandent la recette. Je m'en sert de base pour d'autres gateaux à la framboise... Merci!