28.8.17

le Pain d'Epices Parfait (le PEP)


Non les vacances ne sont pas finies. Et ce n'est pas parce qu'on peut lire et entendre partout le mot "rentr*e" (je refuse de l'écrire, les vacances sont pas finies j'ai dit !) que je vais me laisser abattre. Les dingues à Monop' ont mis les cartables en vente début juillet : on voit que c'est pas eux qui retournent à l'école ! Faut dire qu'à mon âge il serait temps que je la quitte, l'école, mais, bien que "quadra", je ne suis pas près d'être en retraite. J'occulte tellement cette fichue rentr*e que j'ai perdu la liste des fournitures nécessaires à Bergamoustique (bon, pas réellement perdue, quoi que, peut-être juste ensevelie quelque part sur/sous mon bureau...). Tant pis. Si au moins ils l'avaient mise sur le site du collège cette liste... bah non.

Cet été, nous avons passé quelques jours en Bourgogne dans une chambre d'hôtes qui faisait aussi table d'hôtes : la Cheminière. Ce qui veut dire que je n'ai pas fait la cuisine, lalalère ! C'est Manu, le propriétaire, qui était aux fourneaux. Parmi plusieurs spécialités bourguignonnes, délicieuses, je suis tombée en extase devant son pain d'épices (je devrais dire "dans son pain d'épices"). Je vais citer Michalak : "il était juuuste parfait". Le pain d'épices de mes rêves. Comme celui que j'ai découvert Noël dernier dans la boulangerie en face de chez moi et dont je ne connais pas la recette. Sauf que Manu, lui, a accepté de me la donner, sa recette. La voici :)


Pain d'épices "juste parfait"
Pour un moule à cake de 30cm de long, 12cm de large et 7cm de haut (dimensions au plus large)

Partie "liquide" :
50g de beurre
1/4 de litre de lait (=25cl)
155g de miel

Partie "poudreuse" :
250g de farine (blanche)
150g de sucre (blanc)
1 càc de levure chimique
1/2 càc de bicarbonate
12g d'épices à pain d'épices

* Préchauffer le four à 120°C.
* Dans une casserole, verser tous les ingrédients de la partie liquide et chauffer doucement jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
* Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients de la partie poudreuse.
* Incorporer la partie liquide à la partie poudreuse. Mélanger vivement.
* Verser dans un moule à cake antiadhésif préalablement beurré.
* Enfourner à 120°C pendant 1h20.
* Tester la cuisson avec la lame d'un couteau, prolonger éventuellement de 5 minutes (pas trop, sans quoi le pain d'épices durcirait).


Par-fait. Humide, fondant, onctueux, moelleux, colle aux doigts et aux dents, génialissime, pilexactement ce que je voulais. Allez-y, zoomez sur la photo, regardez les bords, lustrés-croustifondants, c'est irrésistible.
Rien à voir avec le pain d'épices industriel, amer comme tout. Là, c'est du "lotentique" comme dirait Ugolin. Que de bons ingrédients.
Pour ce qui est des épices, Manu met 10 grammes d'anis et 2 grammes de cannelle. N'ayant pas d'anis (au supermarché du coin non plus), j'ai mis 12 grammes d'épices à pain d'épices de chez Fortwenger. Nickel.
Quant au miel, j'ai utilisé du miel de sapin du Rucher des Deux Lacs à Labergement Sainte Marie, en Franche-Comté. Foncé, parfumé, royal.


Il ne ferait pas si chaud, j'en referais un là, tout de suite, maintenant.


Quant à la conservation, pas de souci pendant plusieurs jours, bien emballé dans du film alimentaire ou un sac congélation.

Merci Manu ! Et Cathy :)

Ah, je précise (même si pour ceux qui me connaissent c'est inutile) : il s'agit d'un article non sponsorisé - non rémunéré, comme d'hab :)

3 commentaires:

Babeth F-M a dit…

Bonjour
En effet, rien que la photo me met l'eau à la bouche !
Hi, hi ... votre recette va rejoindre les miennes.
Merci beaucoup !
Bien amicalement

luocine a dit…

ça faisait si longtemps ...

Mademoiselle KR a dit…

Je compte bien le tester. Quand il fera moins chaud. Mais je le testerai, promis, ça fait trop envie!
Bises