31.8.08

Gâteau moelleux aux Quetsches


Dans mes Vosges natales, il y a les mirabelles et les quetsches. Aucun rapport entre elles, si ce n'est qu'elles poussent toutes deux dans le verger de mes grands-parents, derrière leur ferme. La tempête de décembre 1999 a hélas détruit une bonne partie de ces arbres merveilleux, réduisant ainsi considérablement le nombre de tartes et confitures faites ainsi que la quantité de "goutte" (eau-de-vie de mirabelle ou de quetsche) produite. Heureusement, il reste tout de même encore quelques arbres qui donnent un peu.
Cette année, les mirabelles étaient succulentes. En revanche, les rares quetsches déjà mûres étaient toutes véreuses... Ayant envie d'un gâteau aux quetsches, je me suis dirigée vers la cave et j'ai pris un bocal de quetsches stérilisées par grand-mère. Certes, elles n'étaient pas fraîchement tombées de l'arbre, mais au moins elles étaient déjà dénoyautées ;o)

Pour ce qui est du gâteau, j'ai bien sûr repris ma recette de "pâte à gâteau universelle", la pâte absolument magique dans laquelle vous pouvez mettre ce que vous voulez. Avec deux petites différences :
- j'ai fouetté longuement les oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange "blanchisse" et augmente de volume,
- j'ai saupoudré un peu de cassonade sur le gâteau avant de l'enfourner.
La première opération a servi a donner du "gonflant" au gâteau, la seconde du croustillant.

Pour avoir un aperçu un peu plus significatif, je vous invite à cliquer sur la première photo, le gros plan est explicite.
Je me suis ré-ga-lée.


Et n'allez pas me dire que les quetsches (ou les mirabelles) ne sont "que des prunes", sinon je vais me fâcher ;o)

10 commentaires:

Mamzelle Gwen a dit…

Les prunes de mon jardin peinent à murir, j'espère pouvoir faire une récolte. J'adore les gâteaux et les tartes aux quetsches.

Ysabeau a dit…

Vu le prix des prunes, et des fruits en général (sauf celui des bananes...) je vais me contenter de cette tarte aux quetsches là cette année.

Claude-Olivier a dit…

bon alors je dis pas que c'est des prunes, j'aimerais pas te voir fachée lol. sinon question vocabulaire suisse, mélanger la moindre ca veut dire mélanger un petit peu, pas grand chose ^^! La moindre quoi. Sinon pour la mélasse d'érable, je viens de corriger, il s'agit de fondant d'érable à tartiné et pas de mélasse..me suis mélangé les pinceaux avec la mélasse de grenade de loukoum ;-) J'ai aussi de la gelée et du caramel a tartiner à l'érable,le tout provenant de la Ferme Martinette, je sais pas si tu connais. bonne soirée, biz

Dorian a dit…

Je n'ai jamais été un spécialiste de la prune et puis l'Angleterre, encore une fois, m'a conduit à m'intéresser aux prunes et même à celles de par chez nous et je commence même à les apprécier ! du coup un petite recette moelleuse et fruitée je ne dis pas non !

Cenwen a dit…

Argh! qui confond encore! ^^
Mon père en lorraine a eu des mirabelles sublimes cet été dans son jardin, mais pas en quantité suffisante:( Quelques tartes, mais pas de bocaux et encore moins de confitures :( et en plus, comme je suis loin :(...mais bon, ne nous laissons pas abattre ^^, c'est lundi, la vie est belle et "mes" blogueuses sont en forme et créatives :)
Bonne semaine et merci pour ce moment gourmand :)

llolo a dit…

superbe ce gâteau !! a tester dès que possible

frijoles a dit…

Ce gâteau a l'air super moelleux, j'adore les prunes!

Botacook a dit…

Etant Alsacienne, je comprends parfaitement ton amour des quetsches et mirabelles, que je partage. Dommage, cette année la saison était mauvaise! Un très beau gâteau bien appétissant qui fait penser à un gâteau brioché aux quetsches que j'ai fait récemment!

Alice a dit…

Hummm , voilà un gâteau de saison qui m'a l'air tout à fait délicieux ! Moi qui ne suis pas fan des prunes , abricots et autres quetsches dans la cuisine je croix que je vais essayer cette recette =)

tite cacahuète a dit…

en surfant sur la blogoqphère je suis tombée sur ton blog. Tout d'abord je tiens à te dire qu'il est super et que nous avons un point commun : ma famille vit dans les Vosges aussi et moi à Versailles (donc près de Paris ) !!!! Et bien entendu je suis tout à fait d'accord avec toi : les quetsches et les mirabelles ne sont pas de vulgaires prunes !!!!