22.2.09

des Sablés pour occuper les enfants... et leurs mamans


Me voici de retour après une semaine de ski bien agréable. Enfin, quand je parle de ski, je parle pour les enfants (j'avoue ne pas être très à l'aise avec ce genre de spatules, je préfère celles de ma cuisine ;o)
Nous avons réalisé ces petits sablés, les enfants et moi, un peu avant de partir en vacances. Ce fut une saine occupation. J'ai utilisé ma recette de Shorbreads, qui est certainement ma recette préférée de sablés. La pâte étant un peu molle, il est préférable de l'étaler, puis de la mettre au frais, et enfin de découper les formes à l'emporte-pièce. Bergamiss a choisi de faire des coeurs (petite-fille-qui-aime-le-rose-et-les-coeurs oblige) et Bergamoustique des étoiles filantes.

J'aurais pu publier les coeurs le 14 février, c'est-à-dire le jour de la Saint Valentin, mais d'une part je n'étais pas chez moi (et le bas débit c'est sympa, mais c'est pas très rapide...) et d'autre part, par respect pour les célibataires, je ne fête PAS la Saint Valentin : je me rappelle encore comment, chaque année au lycée et/ou à la fac, j'abhorrais cette période de l'année où fleurissent les petits coeurs un peu partout, les coussins rouge vif (en forme de coeurs, of course) à droite et à gauche, les trucs nunuches dégoulinant soi-disant d'amour sans parler des bouquets de roses outrageux, tandis que moi, j'étais seule, célibataire, je n'avais pas d'amoureux ! Par solidarité (et en souvenir de ma journée annuelle de deuil - je me planquais dans ma chambre jusqu'à ce que le 15 arrive enfin), pas de célébration de cette fête ("de tout façon c'est un truc commercial" vous dira Bergamonsieur, ce qui somme toute l'arrange bien). Pas grave, il y a les 364 autres jours, pour faire des sablés en forme de coeurs :)

5 commentaires:

Clarisse-15ANS a dit…

J'adore moi faire des sablés de toutes les formes ! :D
Et puis les décorer avec un glaçage, quand il fait mauvais on ne vois pas le temps filer :D

laurence a dit…

C'est vrai que c'est parfait pour occuper les enfants un jour pluvieux, comme aujourd'hui...

Cecile a dit…

Héhé je me souviens en effet d'avoir passé des St Valentin à réconforter des copines célibataires. Je n'ai jamais compris l'importance que ça revêtait à leurs yeux, c'est 100%commercial et c'est tout!
Bon sinon j'adore les palets bretons, pas les shortbreads, allez comprendre?

Bergamote a dit…

Cécile, c'est LE truc qui m'énervait encore plus, quand les copines me disaient "mais c'est rien, la saint valentin" : facile de dire ça, quand on a un copain, moi j'étais jalouse, et triiiiste, c'est tout. Et, une fois que moi aussi j'ai eu un amoureux, je n'en ai plus rien eu à faire, de la st valentin ;-)

claire a dit…

moi une fois j'ai eu un amoureux qui est parti skier avec ses copains pour la st valentin... m'a donné rdv en fin de journée et n'est jamais venu..... j'ai vraiment detesté ça meme si il a tenté de se rettrapper par la suite.....bref ça ne l'a pas sauvé.... j'ai fini par le laisser tomber! ha mais.....