19.5.08

Soupe de fraises


C'est LE dessert de mon enfance. Nous habitions encore dans les Vosges, dans notre maison jouxtant la ferme de mes grands-parents, j'avais donc moins de 8 ans. Ma mère descendait dans le jardin, derrière la maison, traversait quelques rangées de haricots, de pommes de terre et de salades, et revenait avec les fraises du jour. Un peu de sucre, une assiette légèrement creuse, quelques coups d'un drôle ustensile de cuisine, et le tour était joué :

Longtemps, j'ai ignoré le nom de cet objet : un presse-purée (enfin, je crois). Quelle drôle d'idée : c'était un écrase-fraises ! Le terme "purée" était réservé, pour moi, à la pomme de terre (je vous rappelle que je n'avais pas 8 ans).

Il y a quelques semaines, fouillant dans l'un des tiroirs de ma maman, je suis tombée sur le presse-purée en question (qui, immanquablement, se retrouve à chaque fois de telle manière qu'il coince et empêche le tiroir de fermer, grrrr). Je le lui ai chipé (avec son accord : elle ne l'avait pas utilisé depuis au moins 20 ans, sans exagérer), et j'ai attendu patiemment le temps des fraises.

Enfin, elles sont arrivées, les fraises. Alors j'ai brandi mon presse-purée, vous auriez dû me voir, victorieuse, dans ma cuisine, avec ce drôle de machin plus vieux que moi...
A partir de là, rien de plus facile. Le plus difficile est de trouver un nom pour ce sublime dessert ultra-rapide. Allons-y pour "soupe de fraises" (car purée de fraises, ce n'est pas très glamour).

Soupe de fraises :

500g de fraises bien rouges, bien mûres, bien parfumées
5 cuillères à soupe de sucre

Laver et équeuter les fraises. Les couper en deux et les verser dans un saladier. Verser le sucre. [facultatif : couvrir et réfrigérer pendant au moins 3 ou 4 heures]
Avec une fourchette et un couteau, couper les fraises en petits morceaux.
Ecraser le mélange à l'aide du presse-purée. Verser dans des coupelles ou des verres et servir bien frais.

A savoir :
- si vous n'avez pas de presse-purée, le mixeur fera très bien l'affaire (mais vous obtiendrez alors un velouté).
- plus vous mettrez de sucre (et plus le temps de réfrigération sera long), plus la "soupe" sera liquide.

Dans cette recette, je n'utilise pas de mixeur pour plusieurs raisons :
- le presse-purée a quelque chose d'affectif, c'est un rituel qui me ramène en enfance,
- j'aime retrouver quelques morceaux de fraises non écrasées,
- le mixeur fait trop de vaisselle, avouons-le.

Certes, cette soupe n'a rien d'original, certes on pourrait y ajouter de la menthe, du citron, du citron vert, voire du poivre, mais c'est ainsi, nature, presque brute, qu'elle est la meilleure.
"écrasée de fraises à la manière de ma maman" : tout un poème...

(PS : vous saviez, vous, que les fraises, ça flotte ?)

12 commentaires:

Tarzile a dit…

Wow, quelle histoire. Tu me donnes tellement envie des fraises nouvelles. Il n'y a que les fraises de Californie dans le moment et vraiment, elles ont l'air de trucs deplastique. Imagine un peu. Dénaturer ainsi ta recette. ici, on appelle ce presse-purée un pilon à patates. N'est-ce pas romantique!

Vinciane a dit…

j'en fais souvent et j'en mets sur de la glace vanille... ça fait une sorte de coulis! Dé-li-cieux!!

Flo a dit…

on mange toujours les fraises comme ca chez mes parents, et on appelle ca des fraises écrasées tout bêtement :)
parfois on ajoute un peu de crème liquide aussi :)

Claude-Olivier a dit…

J'ai le meme engin de torture dans ma cuisine, voila une bonne occasion pour le ressortir! biz

Manue a dit…

c'est simple et ça a l'air délicieux.

Flo Bretzel a dit…

La soupe de fraises, un de me desserts préférés en saison. Avec une boule de glace au lait d'amandes, c'est pas mal non plus!

nana a dit…

c'est comme çà qu'on les aime les fraises ds leur plus simple appareil lol merci a toi, c romantik enfin si jpeux me permettre

Anonyme a dit…

Et moi qui ne m' en sers que pour la purée...Merci pour ta recette encore une venant de chez toi... Après les financiers, la tarte au citron et combien d autres encore, me voici totalement Bergafan....

Cicine des Vosges

Anonyme a dit…

Et moi qui ne m' en sers que pour la purée...Merci pour ta recette encore une venant de chez toi... Après les financiers, la tarte au citron et combien d autres encore, me voici totalement Bergafan....

Cicine des Vosges

Isabelle a dit…

hummm MIAM !!!!!!
chez nous, on rajoutait de la crème fraîche et on mangeait ça le soir avec du pain !!! un vrai régal !!!

Sonya a dit…

c'est le désert favorit de ma fille...quel régal!!

et chez moi je congèle la soupe de fraise pour tout l'hiver...un minimum de 20 litres de soupes et version un litre....

Anonyme a dit…

Non, non, et non !
tout se perd, c'est un scandale!
Quand j'étais jeune, et, suivant les astuces de ma grand-mère, nous ajoutions toujours un tout petit peu de vin rouge dans nos fraises écrasées ! Oui, oui, j'ai bien dit du vin rouge ! Oh, juste quelques cuillerées, mais suffisamment pour réhausser le goût de nos fraises.
Essayez et vous verrez, c'est sublime !
Berga-pily !