14.1.09

il faut chiqueter la Galette des Rois


Vous vous demandez certainement ce que cela veut dire. J'ai découvert ce verbe dans un "épisode" de l'émission Bon Appétit Bien Sûr. Je voulais vous montrer le procédé en photos, mais j'étais seule lors de la réalisation de cette galette, et chiqueter une galette requiert deux mains. Il est donc physiquement impossible de chiqueter et de photographier en même temps. Je vais essayer de vous l'expliquer quand même.
Tout d'abord, préparez la frangipane et deux rouleaux de pâte feuilletée (cf ma recette préférée de galette des rois). Sur une abaisse de pâte, étalez la frangipane en laissant 2cm tout autour. Badigeonnez un peu de lait (ou de jaune d'oeuf ou de blanc d'oeuf, un truc qui colle, quoi) sur les 2cm en question. Déposez la fève (n'oubliez pas, sinon - je parle d'expérience - bonjour le plan galère pour rattraper le coup ensuite !). La logique (je suis prof de maths, tout de même) et les probabilités nous disent qu'il vaut mieux :
- choisir une fève qui supporte le passage au four (vivement recommandé)
- opter pour une fève petite (surface et volume notoirement inférieurs à ceux de la galette, si si, j'insiste)
- déposer la fève vers le bord plutôt qu'au centre (surtout si, comme moi fin décembre, vous comptez la couper en 16 - la galette, pas la fève) afin de limiter le risque d'une rencontre (toujours désagréable) couteau/fève.
Bref, nous allons bientôt chiqueter (yes !). Déposez la deuxième abaisse de pâte feuilletée sur le tout (abaisse c'est juste un gros mot pour dire rouleau déroulé).
Prenez un couteau (peu importe lequel, on se sert du côté non tranchant de la lame). La paume de votre main gauche doit être au-dessus de la galette, non loin du centre. Pressez fermement le bord de la galette avec votre index et votre majeur gauches (si vous êtes droitier). Avec le couteau dans la main droite, faites comme si vous essayiez de faire entrer un peu de pâte entre l'index et le majeur (cela ressemble à une incision, mais on ne fait que pousser la pâte). Répétez cette opération tout autour de la galette (le majeur prend la place de l'index, et l'index se décale d'un cran).
Voilààà, non seulement cela a eu pour effet de bien souder les deux pâtes (et d'éviter que la frangipane ne se sauve pendant la cuisson ;-) mais en plus cela donne un très très joli bord (je trouve).
L'Epiphanie c'est fini, mais comme la galette c'est trop bon, j'en referai bientôt (les magasins ne doivent plus être dévalisés en pâte feuilletée, maintenant, les gens sont passés à autre chose, ils sont partis faire les soldes, non ?) et je tâcherai de demander à Bergamonsieur de photographier l'opération :)

8 commentaires:

Caroline a dit…

je pense avoir compris.

moi peu importe où je mets la fève....de toute façon je coupe toujours dessus!!!!
j'ai une attirance de mon couteau pour la fève.

J'aime la galette, savez-vous comment? Quand elle est bien faite avec du beurre dedans!
lalalalalalère.....

Tiuscha a dit…

Et pourquoi pas une vidéo ?

Charlotte a dit…

Hum ... vivement les photos, ou la vidéo, parce que ... j'ai bien essayé de reproduire les gestes devant mon écran pour comprendre ... mais je dois pas être très futée ! J'adore tellement la galette qu'il FAUT que je sache chiqueter ! (moi aussi je lui voue un culte, et je me bats pour faire accepter la galette toute l'année ! Et j'étais agréablement surprise de découvrir que ma maman n'avait pas le monopole de sa recette merveilleuse : j'ai failli répondre illico, que non c'était pas possible de faire une galette meilleure que la nôtre, mais c'est pratiquement la même recette.)
Vive la galette !

Kristien a dit…

Moi j'ai fait une galette maison, qu'est ce que c'est bon! La tienne est magnifique!

Dr Bien-être a dit…

mmm.. merci pour les recettes !!

Anonyme a dit…

Y a pas que la pâte feuilleté qui est en rupture de stock! moi j'ai fait 17 km à vélo cet aprem pour trouver le seul magasin où il reste de la poudre d'amande...
mais j'ai fini par trouvé et la galette est superbe (par contre j'ai fait un truc pas trop avouable : comme elle ne voulait pas dorer sur le dessous malgré mon four très chaud et toutes mes manoeuvres, j'ai retourné la galette et mis sous le grill! mais chut, ca se voit pas!)

Chouettmama a dit…

Ah oui... chiqueter ! Je cherchais le terme de cette opération pourtant connue sur le bout des doigts. Merci Bergamote ! Une autre astuce pour "chiqueter" les bords d'une galette avec un très joli résultat. Appuyer sur le bord de la pâte, tout autour de la galette, avec les dents d'une fourchette.

misterysteph a dit…

ma femme a fait la galette et mes potes la mangeront demain ! :-). hèhè . elle en a déja fait une qu on a dévorée en famille.