7.1.07

Un clin d'oeil, avec un seul "T"


Un petit clin d'oeil depuis la Place Stanislas, à Nancy, qui a été magnifiquement réaménagée, en place piétonne, sans voitures, avec des bancs, des éclairages appropriés, bref elle est magnifique.
En passant, merci à mon beau-frère et ma soeur pour les photos :)

Les Bergamotes de Nancy sont des bonbons carrés, oranges, un peu translucides, au goût de bergamote (un peu amères donc) et tout-à-fait délicieuses. Elles sont une des spécialités de Nancy, tout comme les Macarons de Nancy. En revanche, je me demande encore ce que peuvent bien être des Oublies... Je vais être obligée de retourner sur la place et de demander à la boutique, qui jouxte le magasin Daum, célèbre fabricant d'objets en pâte de verre (malheureusement fermé pour inventaire le jour de notre passage).

Si vous avez l'occasion de flâner dans ces contrées reculées, ne manquez pas la Porte de La Craffe (et surtout la boulangerie toute proche, qui vend des "bébés kugelhopfs" absolument merveilleux), les Bergamotes, les macarons, les chardons lorrains à la liqueur, la Place Stanislas évidemment et enfin le tout petit mais sublissime Musée de L'Ecole de Nancy (rue du Sergent Blandan), un petit bijou !



Nous avons terminé notre promenade par un chocolat viennois et un goûter à L'Excelsior, en face d'une pâtisserie nommée... Bergamottes ! Devant leurs produits tous plus alléchants les uns que les autres, nous fûmes obligés d'y pénétrer. Nous sommes ressortis avec une douzaine de mirabelles glacées, hmmmm qu'elles étaient bonnes !

Attention, chez moi Bergamote ne prend qu'un seul T, c'est ma hotte qui en compte 2.

A plus tard, pour la recette du Lemon Curd "pour les nuls" et de la tarte au citron meringuée express

9 commentaires:

Reinefeuille a dit…

la famille de Maman est originaire de Nancy, et nous rafolons toutes deux des bergamotes, hélas introuvables dans le sud ; heureusement, grace à des copines de blogs et dernierement par ma kiné partie en vacances à Nancy, j'ai pu recompleter mon stock !

Claude-Olivier a dit…

ben tu as bien de la chance...moi j'ai vu a nul part 1001 recettes ;-) Non non je ne suis pas jaloux...je te jure ;-)

Amitiés
Claude

Thalie a dit…

ah les bergamotes c'est come les petits berlingots striés, c'est ça ?
J'adore, c'est si beau comme bonbon.
Il est beau ce magasin. Hélas je ne connais pas cette ville.

Sylvie a dit…

J'adore aussi les bergamotes !
Je suis une des copines de blog qui a complété le stock de Reinefeuille ;o)

Flo a dit…

Aaaaaah le musée de l'Ecole de Nancy ! Je l'adore ! Et la Villa Majorelle (au printemps) est un vrai bijou ! Et la porte de la Craffe... On la voyait de chez moi :) Y'a pas à dire, même si je devrais préférer Metz maintenant que je suis Mosellane, bah il n'y a que Nancy dans mon coeur :)

Plume a dit…

Bonjour!

Les oublies normalement c'est un autre nom donné à des osties ou des gauffres fines, cuites dans un fer spécial.

Anonyme a dit…

Bonjour,
juste histoire de vous faire partager ma toute récente connaissance de l'histoire du "T" des bergamot(t)es... Le mot "bergamoTTes" est, à l'origine, l'orthographe exacte de la plante. Mais ça c'était juste avant que Mr Lefèvre (fondateur de la célèbre confiserie) ne dépose la marque avec cette orthographe. Les "BergamoTTes" étant devenues une marque déposée, et la maison Lefèvre étant donc la seule à pouvoir utiliser cette orthographe, toute autre utilisation de ce mot devait désormais s'orthographier "bergamoTe" y-compris le nom de la plante.
J'espère qu'on ne m'a pas raconté de carabistouilles; je trouve ça très malin de la part des Lefèvre!

Bergamote a dit…

Merci pour cette explication. Je confirme qu'au départ le mot bergamote prenait 2 T (cf. par exemple "Le Cannaméliste", par le sieur Gilliers, en 1751).
Si votre explication vient d'un livre, pouvez-vous me dire lequel (je suis très intéressée :) ? Celui de monsieur Rivière ?

bergajapon a dit…

Non, L''explication est dans le livre de Alain Barrot.
On peut le contacter à : barrotal@yahoo.fr