20.11.06

Beignets aussi jouflus que dodus


"Beiiiiigneeeeets abricoooooot !" vous connaissez ce cri du vendeur, sur la plage, de bons et gros beignets ronds, bombés, fourrés de confiture d'abricot, framboise, compote de pommes ou Nutella ? Vous en rêviez, vous peut-être pas, mais moi OUI. Sauf que ceux de la plage sont chers, horriblement gras et huileux, qu'il n'y a jamais le parfum dont vous rêviez et (ok on est à la plage) que le contôleur sanitaire tournerait de l'oeil s'il en analysait un du point de vue bactériologique...

Reste celui du boulanger, moins cher, bactériologiquement plus fréquentable mais toujours aussi gras.

Ou bien vous pouvez tenter cette recette, facile et bonne. Pour le goûter des enfants, ou bien le vôtre, avec un verre de lait, c'est du bonheur en beignet.

Appelez-les comme vous voulez, beignets ou chichis (c'est ainsi qu'on les nomme, chez moi), voici la recette.

Beignets / Chichis :
(pour 10 beignets)

250g de farine
7,5 cl de lait tiède (75g)
1 sachet de levure de boulanger (ou 1/4 de cube)
50g de beurre mou
2 oeufs
25g de sucre
2g de sel

Mélanger les ingrédients dans l'ordre indiqué. Pétrir jusqu'à obtenir un mélange homogène. Couvrir d'un linge propre et laisser lever à température ambiante pendant 1 heure.

Fariner généreusement le plan de travail, y étaler la pâte sur une épaisseur d'1 cm (vous pouvez ajouter un peu de farine si elle est trop collante, pour la déssécher). Y découper des disques de rayon 4 cm (ok, des ronds, de diamètre 8 cm, déformation professionnelle ;-) et laisser lever 1 h supplémentaire.

Eloignez les enfants si enfants vous avez, confiez les à votre conjoint, fermez la cuisine, car la suite des opérations peut-être dangereuse. (je décline toute responsabilité quant à la suite des évènements ;-).
Chauffez l'huile, elle doit être très très chaude (n'allez pas y tremper votre doigt pour vérifier !) : prenez une toute petite boule de pâte, laissez la tomber dans l'huile : si elle remonte à la suface en grésillant, l'huile est prête.

Déposer, à l'aide de l'écumoire, un disque de pâte, retourner quand la première face est bien dorée, et retirer dès que le beignet a une couleur qui vous sied. Déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant, et saupoudrer généreusement de sucre cristallisé.


Vous reconnaissez la casserole ? Si, si , je suis sûre que vous en av(i)ez une pareille, en fonte, la plupart du temps orange, avec le manche en cône inversé. Très très pratique sur l'induction, elle a de plus des bords hauts donc limite les projections d'huile, et est inusable (la preuve, comme moi, vous tenez peut-être cette casserole très "seventies" de Maman, ou bien Belle-Maman, non ?).

Au fait, attention à ce qu'il n'y ait pas une goutte d'eau dans votre huile, casserole mal séchée après le lavage, par exemple (eh oui, comme elle est au fin-fond du placard, cette casserole, un petit coup d'eau lui fera du bien, la pauvre), car l'eau vous exploserait à la figure, emmenant avec elle un peu d'huile sur votre doux visage...

"Beiiiiiiiigneeeeets mirabeeeeeeelllllle !" Eh oui, parce que Bergamonsieur a décidé des les fourrer non pas de nutella (le pot est toujours aussi vide qu'hier) mais de Confiture de Mirabelles Epluchées. Vous avez bien lu : épluchées. J'ai inventé le concept (enfin il paraît que ça existait déjà, mais je n'étais pas au courant, c'est moi qui ai eu l'idée, donc je revendique la maternité de cette exquise confiture.




Admirez, de la confiture de mirabelle sans peau, donc encore plus lisse et savoureuse (vous savez, sinon vous retrouvez toujours la peau d'un côté et la mirabelle de l'autre, grrr).
La confiture date de 1999, l'été d'avant notre mariage, je dénoyautais les mirabelles et Bergamonsieur les épluchait. Nous étions partis pour en faire 1 ou 2 pots tout au plus, mais ma grand-mère qui passait par là trouva l'idée géniale et nous dit "tant que vous y êtes, pourquoi ne pas en faire une pleine bassine ?". Merci Mémère, grâce à toi il m'en reste encore 2 pots fin 2006 :) Elle est belle, hein, notre confiture familiale, faite avec les mirabelles de notre verger des Vosges :
Pour ma part, j'ai fourré mes beignets au... beurre d'érable. Renversant. "Epoustouflant". Bon, tout simplement.

15 commentaires:

Reinefeuille a dit…

ho, c'est cruellement tentant pour quelqu'un au régime !

cammu a dit…

Superbes beignets.
:)

tallulah a dit…

oui je suis d'accord avec reine feuille c'est cruel!!!!

thierry a dit…

bonjour.je suis un pove papa qui doit règler une dette à mes enfants(g fais tombé mon bout de pain dans une fondu savoyarde(pove de moi)bref mon gage est de leur preparer un gâteau(sniffffffff sont trop dur)bref,je mi colle,ma première experience en cuisine reste un echèque,(inutile de vous dire que mes enfants sont au courant)bref j'espère reussir car si mauvais résultats,je devrais ne pas toucher l'ordi pendant une semaine(les bougres)allez merci encore,pour cette recette

sophie a dit…

J'espérais pouvoir trouver une recette de beignet et surtout un mode d'emploi détaillé. J'ai tout ce qu'il me faut. Action.
Merci Bergamote

Céline a dit…

Alors là, je craque, d'autant que je suis quelque peu à la diète depuis que ma balance m'a affiché 4kg de plus en l'espace de ... je ne sais même plus!
Bref, je cherchais une recette de beignet de plage pour mon chéri doux et je suis tombée (aïe, ça glisse la crème fouettée!) sur ce magic blog! Je crois que je vais envoyer le lien à mon homme juste pour lui faire une surprise de taille!!
On frôle le "supersize me" si on tente toute les recettes en une semaine, mais comme il ne prend pas un gramme alors qu'il mange comme quatre et que des cochonneries, et que je dois être aussi un peu (beaucoup) maso, je crois que je peux me lâcher.
Il tentera les beignets (entre autre) et on ne regrettera presque plus la plage (d'autant qu'on habite sur une île!!!), et moi, as usual, je baverai devant en mendiant une malheureuse miette!
Merci merci, finalement ça me remotive pour le sport...fatalement!
Céline

Anonyme a dit…

ça a l'air très bon tout ça!!! Mais comment fais tu pour le fourrage de confiture?

Bergamote a dit…

Deux possibilités :
- soit tu perce un trou avec la pointe d'un couteau, et tu "enfiles" de la confiture à l'aide d'une petite cuillère (version plus traditionnelle)
- soit tu coupes le beignet en deux et tu tartines une moitié (version plus facile :o)

Ananisme18 a dit…

la variante du beignet de mangue est succulente aussi ;)

MAITE51 a dit…

Re-moi
J'ai aussi une recette de beignets sur mon blog ...et en photo les douilles à fourrer que j'ai eues chez "meilleur du Chef" Lot de 3 tailles pas trop cher !
http://maite51.over-blog.com

P.S. : J'ai testé récemment, pour le Nut... faut le chauffer légèrement avant sinon ça bourre !

carolina a dit…

bonjour, j'ai un petit problème pour ma pâte à beignets elle n'a pas levé et la pâte est très collante que faire quand cela ne lève pas merci et bravo tes recettes qui sont un délice pour les papilles,les yeux,le nez et ton écriture me fait saliver d'avance.

Bergamote a dit…

Merci Carolina :)
Si la pâte est collante, il suffit d'ajouter un peu de farine. Ca m'arrive souvent (en fonction de la taille des oeufs, de la marque de la farine, etc.)
Si elle n'est pas levé, il peut y avoir plusieurs raisons :
- la levure était trop vieille,
- le levure fraîche fonctionne mieux que la sèche,
- il faisait trop froid dans la pièce,
- la levure a été "tuée" dans le lait trop chaud (il doit être tiède),
- le temps de repos a été trop court.

Caroline fan du kouign amann a dit…

huuum! je pense que je vais tester cette recette demain, et celle des beignets de carnaval ce week-end sûrement :-)
euh par contre, moi aussi je fais de la confiture de mirabelles sans peau, je fais d'ailleurs toutes mes confitures sans peau car j'ai horreur de ça!

Unknown a dit…

Faut il vraiment laisser 1h de plus lever ou on peux faire de suite la cuisson des beignet

Bergamote a dit…

Je laisse une heure de plus, mais si les beignets ont déjà bien levé on peut attaquer la cuisson directement.