20.3.08

Macarons express, comme au Siècle des Lumières


Il y a des soirs (euh, en fait, c'est tous les soirs) où j'ai envie d'un dessert rapide, vite fait bien fait. Il est entre 21h et 22h, les enfants dorment, hors de question de faire tourner le robot (terriblement bruyant) pour monter des blancs en neige... Que faire ? Des cookies ? Non, j'en ai fait très récemment. Des crèmes brûlées ? Non, temps de réfrigération trop long.
Des macarons ! Ma recette qui date de 1776 (exactement 200 ans avant ma naissance, si c'est pas chouette, ça) nous ayant beaucoup plu (je cite Bergamonsieur : "je me demande s'ils ne sont pas meilleurs que ceux de chez Adam..." ndlr : à St Jean de Luz) et demandant très peu de temps, je m'y suis mise.
La dernière fois, j'avais mixé très très finement les amandes. Cette fois, pas possible (je vous rappelle que les enfants dorment toujours et que mon moulin est presque aussi bruyant que le robot). Alors j'ai tout mélangé, à la barbare. Sucre, blancs d'oeufs et amandes. En théorie, j'aurais dû faire de jolies petites boules, ou tout au moins de jolis petits tas. Que nenni. Des cuillères à café de pâte régulièrement espacées, et hop dans le four.
Verdict : ils sont moelleux, ces macarons. Vraiment délicieux. Les grains d'amandes et de sucre qui craquent sous la dent, hmmm. Leur aspect proche du rocher à la noix de coco est dû à ma façon expéditive de les réaliser, mais ne vous y fiez pas, un rocher coco est sec, tandis que mes macarons pas du tout. Une preuve ? Cliquez sur la photo ci-dessous, et admirez l'intérieur en gros plan (j'insiste, approchez-vous) :

20 commentaires:

frederique a dit…

ah oui le gros plan ,géantisime :)
j'adore ce genre de macarons !

salma82 a dit…

wawwwwwwwww,

ils sont superbe

bravo

Dorian a dit…

C'est malin j'ai regardé le gros plan et maintenant... bon au début j'ai failli dire hoooooo ! des macarons comme quand j'étais enfants... et puis j'ai lu le titre et je me suis dit que j'allais éviter de passer pour un descendant des dinosaures encore une fois...
En tout cas je vais en rêver de ces macarons comme... avant !

shinobi a dit…

miam !

fofil a dit…

je me suis approchée..et je j'ai succombé!! il va falloir que je la teste cette recette!! bravo!

sandrine a dit…

trop magnifique ce macaron, je peux croquer ???

Flo Bretzel a dit…

Meilleurs que ceux de chez Adam? Il faut que je goute!

Tarzile a dit…

Ils sont très beaux. Et ils font très envie, crois-moi.

labas a dit…

très tentant ces macarons express

Ellaë a dit…

Plus épais comme ça, ils me font drôlement envie. Vive le XVIIIe de retour dans les cuisines modernes, quand la nuit est là!

mewmewchou a dit…

superbement réussi ces macarons express
et puis la photo de près c'est un supplice!!
bravo aux recettes anciennes !!
pourquoi on s'embête tant alors que là c'est simple et je suis sure que vous vous êtes régalés!!
bonne fete de pâques

lavieenrouge a dit…

Hier j'ai fait pour mon diner de Pâques le riz au lait à la réglisse et le gâteau princesse!
Et j'ai eu du succès, ça fait un mois que je t'ai mis en lien! bravo!
Une cuisinière débutante.

Anonyme a dit…

bonjour, ces macarons ont l'air délicieux. Les blancs doivent ils être montés en neige ou simplement mélangés? merci par avance

Maya a dit…

Bravo fa f'est une fuper refette!!!

Murielle-Samania a dit…

Moi aussi parfois j'aime bien me faire plaisir quand les enfants dorment.
Un chocolat chaud, ça ne fait pas de bruit.
Alors je note cette recette de macarons.

Bergamote a dit…

Pas de blancs en neige dans cette recette : on mélange tous les ingrédients, et hop :)

christel a dit…

Ils ressemblent un peu aux macarons de montmorillon... la photo en gros plan est terriblement tentante ...

grignote et barbotine a dit…

C'est tout moi ça, envie de gateau tard le soir et pas question de réveiller la maisonnée avec le robot.
A tester d'urgence pour les soirées pressées.

Mamzelle Gwen a dit…

Je les trouve encore plus appétissants comme çà que réalisés avec "application".

vrininie a dit…

Fallait pas cliquer sur la photo...
Je les ai réalisé, c'était absolument délicieux, merci pour cette recette qui traverse le temps...