19.4.08

les Macarons comme en 1776


Une recette simplissime et sucrissime : des macarons comme au XVIIIème siècle. Trois ingrédients (normal pour des macarons : sucre, blancs d'oeufs et amandes), on mélange tout et le tour est joué. Très rapides et faciles à préparer, ces macarons ne requièrent ni blancs en neige, ni thermomètre à sucre.
Je les ai réalisés comme on les faisait à l'époque, suivant une recette de Menon, publiée dans "La science du maître d'hôtel confiseur" en 1776. Pour lire la recette complète, cliquez ici.
Ces macarons restent moelleux, même le lendemain. Ils se conservent très bien dans une boîte métallique.
Si vous voulez des macarons plus lisses, il suffit de passer la poudre d'amandes au mixeur.
Si vous voulez des macarons plus ronds, il suffit de faire des boules bien régulières.
Dans tous les cas, il faudra plus de temps à votre four pour préchauffer qu'à vous pour les préparer :)

A venir : compotée de citron et d'orange à la bergamote, une recette de 1698...

7 commentaires:

sandrine a dit…

si simples et si bons...

frijoles a dit…

Ah, l'histoire nous révèlera notre futur...Le fondant du macaron, c'est irrésistible!

bertrand a dit…

Merci encore pour la dégustation de ces succulents macarons.

Du coup, mon épouse épluche ton blog !

Amitiés, Bertrand (de l'autre Blog).

Anonyme a dit…

J'ai réalisé cette recette juste avant que tu ne postes ce billet. En fait, j'ai fait ce même soir deux desserts "sucrissimes" : j'ai commencé par les crèmes fondantes à l'érable ( j'ai rajouté quelques fruits rouges, c'était délicieux ) et, comme il me restait des blancs d'oeufs, j'ai enchaîné sur les macarons. Un grand merci pour ces succulentes recettes qui ont eu beaucoup de succès !
Cela fait quelques mois que j'ai découvert ton blog et depuis j'y passe régulièrement. J'ai tenté déjà plusieurs recettes, toujours avec succès. Il était vraiment temps que je mette un commentaire pour te remercier.
La lecture de ton blog m'a également beaucoup amusée car je me suis aperçue au fil des billets que nous avions beaucoup de points communs : nous avons sensiblement le même âge, nous sommes toutes les deux lorraines d'origine, "exilées" en région parisienne et j'ai cru comprendre que tu étais prof de maths comme moi et que tu as connu également les joies de la prépa. Ah, j'oubliais, autre point commun : je suis aussi tombée dans une marmite de sucre quand j'étais petite !

Amitiés.
J'ai hâte de découvrir de nouvelles recettes...

Patricia

nadine a dit…

Au moins avec ceux-là on ne se prend pas la tête si ils sont craquelés et pas bien ronds :) je suis sûre qu'en plus ils sont aussi bons :)

Anonyme a dit…

Excellent, comme tout ce que tu nous propose . En peu de temps, j 'ai testé la tarte citron avec de la pâte sablée ( ma copine m 'aextorqué la recette ), les financiers à la pistache ( le bon pâtissier d' epinal où allait maman les appellait visitandines ) et les macarons. De plus, une recette ancienne pour moi qui enseigne l' histoire, c 'est un retour à la cour de Stanislas. Merci

Anne-Valérie a dit…

Délicieux, merci d'avoir remis un article sur cette recette simplissime !! dommage que je n'avais que 125g de poudre d'amandes!! je vais faire du stock!!