15.11.07

Mûres Blanches en habit de Chocolat Noir


Voici la solution (que personne n'a trouvée) de ma devinette. Il s'agissait de mûres blanches séchées. Vous ignoriez leur existence ? Moi aussi, jusqu'à il y a trois jours : je parcourais le rayon "fruits secs" de Monoprix à la recherche de pistaches vertes décortiquées non salées (qui coûtent une fortune), quand mon regard a été attiré par ces drôles de fruits séchés :


"Tiens, des mûres blanches, je ne savais pas que ça existait" me suis-je dit. "Essayons, ça ne doit pas être mauvais".
En rentrant à la maison, je les ai bien sûr immédiatement goûtées. Verdict : le goût est doux, très proche de celui du raisin sec, je trouve. Absolument aucune ressemblance avec les mûres noires.

Une petite recherche sur le net m'a permis d'apprendre que la mûre blanche était le fruit du mûrier (vous savez, celui dont le ver à soie mange les feuilles) :
"La mûre blanche est un fruit dont la forme rappelle les fruits des mûres de ronce (Rubus). Sa couleur est blanc-rosée. Le fruit, qui arrive à maturité en automne, est comestible. Morus alba, le mûrier blanc, est un arbre de la famille des Moracées (la même famille que le figuier) originaire d'Asie, et probablement de Chine. C'est un arbre à longue durée de vie, à feuillage caduc, dont le tronc prend un aspect noueux tout-à-fait pittoresque avec l'âge. C'est un arbre qui peut atteindre une quinzaine de mètres de hauteur en forme libre. Mais lorsqu'il est taillé, il garde des dimensions plus modestes. Le mûrier blanc est un arbre que l'on retrouve souvent dans les paysages Méditerranéens, servant souvent d'arbre à ombrage. Anciennement cultivé principalement pour son feuillage, il servait de nourriture pour les vers à soie. Il est très résistant au froid, puisqu'il pourra survivre à des froids de -30°C et moins."

Il existerait même une recette traditionnelle de Conserves de Mûres Blanches à l'huile de phoque (il vous faudra l'huile et la peau du phoque...). Vincent, si tu me lis ;-)

Je me suis contentée de les déguiser en tenue de soirée, habit noir de rigueur, un rapide passage dans du chocolat fondu et le tour était joué.




J'ai obtenu de bien bonnes friandises, originales s'il en est, et je trouve particulièrement chic de préciser que ces petits fruits viennent de l'arbre qui nourrit les vers à soie :)

Avec le chocolat fondu restant, j'ai fait quelques expériences : abricots secs enrobés, peu photogéniques, mais surtout pâtes de fruits à la bergamote, sublimes :

16 commentaires:

hilde a dit…

Waouw, que de choix chocolatés!!! Je ne connaissais effectivement pas les mûres blanches, et je me hâterai d'en trouver!

Eryn a dit…

Et bien je n'aurais jamais trouvé ! Pourquoi ? Parce que je ne connaissais pas du tout :o

Je me coucherais moins bête ce soir, merci :p

Choumie a dit…

Je ne connaissais pas non plus, tu m'en apprends une bonne là !! Faut que je trouve ce trésor !!

Débo a dit…

Belle découverte, ça donne envie d'arpenter le monop plus souvent ;-)
J'adore la photo des pâtes de fruit.

mickymath a dit…

et bien ça alors!! tu m'en apprends aussi!! biises micky

kashyle a dit…

tu les trouves où tes pâtes de fruits à la bergamotte? ou alors tu as une recette???ça me tente bien...
kashyle

Trinidad a dit…

rigolotes ces mures albinos !!

Mamina a dit…

Je n'en ai jamais vuet comme toi je trouve très chic l'idée du fruit du mûrier... je vais scruter mon rayon de fruits secs.

Philo a dit…

Merci de nous cultiver un peu plus ! Une curiosité intéressante ....

ManueB a dit…

Des mûres blanches !!!!!!!!! Original !!! Je vais passser au Monoprix et vais regarder.......
Manue

isabelle a dit…

je trouve mes pistaches decortiquées non salées a leader price environ 2€ ( je crois ) les 125 grs : elles sont bonnes et bien vertes

jjoa a dit…

Moi, je n'aurais jamais deviné. Votre blog me plaît beaucoup : la mise en page, les couleurs, les belles photographies, les recettes... c'est simple mais faisant prevue d'un très bon goût. Très agréable. Mes compliments bien cordiaux.

Léa a dit…

Ha, oui il fallait deviner ;)
Super idée !
Bonne continuation

Flo Bretzel a dit…

Les mûres blanches, une découverte pour moi aussi. Enrobées de chocolat, je les poserais bien sur le bord de la soucoupe de ma tasse à café!

Alienor a dit…

Bien joué pour ta devinette...

Quant à moi, j'ai déjà mangé des mûres blanches mais des fraîches...

Ma grand mère possède une maison en Provence, et au milieu de la terrasse trône un superbe mûrier, vieux comme le monde, fendu en deux par la foudre, mais toujours vivant...

Bref, en été, notre mûrier nous offre des petites mûres blanches, parfois roses...

Un vrai délice, douces et sucrées, sans aucune acidité...

Par contre, je ne connais pas les sèches mais enrobées de chocolat, cela ne peut qu'être bon...

Patricia Maharani a dit…

Acabo de recoger moras blancas en la calle y me has dado una buena idea

Patricia de Argentina