20.2.07

Les Beignets de Carnaval, bien sûr !


Aujourd'hui, c'est Mardi Gras. Alors j'ai fait des Beignets de Carnaval. Obligée. La tradition familiale, ça se respecte.

Appelez-les Bugnes (Lyon), Bottereaux (Anjou), Corvechets, Tourtisseaux (Poitou), Oreillettes (Provence), Ganses, Mensonges, Guenilles (Auvergne), Roussettes (Alsace), Roubigneaux, Nouets, Merveilles... ou comme vous voudrez, chez nous, en Lorraine, nous appelons ça des Beignets de Carnaval, qui se mangent, comme leur nom l'indique, aujourd'hui.

Chaque cuisinière a sa recette, moi c'est celle de ma mère qui la tient de sa mère qui la tenait de sa mère...


Pour ces beignets (qui ressemblent aux chichis, beignets fourrés, mais avec une autre forme), il ne vous faudra 'que des bonnes choses' : du beurre, du sucre, de la crème, des oeufs, et quand même un peu de farine, pour que l'ensemble "tienne"...

Beignets de Carnaval :

250g de farine
2 oeufs
50g de sucre

50g de beurre mou ou fondu
20g de crème fraîche (ou de lait)
de la levure de boulanger (qsp 250g de farine)
1 càc de rhum, ou d'eau de fleur d'oranger

Pour la friture : un litre d'huile (j'ai pris de l'huile Frial, et c'est vrai, ça marche, la maison ne sent pas la friture).

Mélanger tous les ingrédients pour obtenir une boule de pâte.
Laisser reposer pendant 2 heures.
Etaler au rouleau, sur une épaisseur d'environ 3 mm.
Avec un couteau, une roulette ou des emporte-pièces, découper toutes les formes que vous voulez. Vous pouvez même faire des noeuds.
Plonger dans l'huile bien chaude (attention, c'est très dangereux), retourner quand la première face est bien dorée, puis, quand les deux faces sont colorées, égoutter sur du papier absorbant.
Saupoudrer de sucre glace (ou de sucre cristallisé) à volonté.


Tadaaam !


Très bons, moelleux à l'intérieur et croustillants à l'extérieur :


Verdict de Bergamiss : "hmmmm !" (avec le pouce dressé vers le ciel).

23 commentaires:

Anne a dit…

hummm, tes beignets semblent delicieux, et me donnent envie d'en faire...

madjy a dit…

mmmmmhhh tes beignets me font de l'oeil !

Nadia a dit…

Miaam, j'adore ça mais n'en fait jamais à cause des odeurs de fritures.

leonine19 a dit…

hmm, jadore ça ausi, mais j fais jamais de friture chez moi!

Bergamote a dit…

Justement, sans mentir, l'huile Frial, c'est le bon compromis : de la friture avec presque pas d'odeur. Au début je pensais que c'était juste un moyen pour nous faire pauyer de l'huile plus cher, mais non, ça marche, leur truc.
Apparemment, ils rajoutent de l'huile essentielle de coriandre, qui neutralise l'odeur désagréable de friture...

Rosa's Yummy Yums a dit…

J'adore la friture et tes beignets sont très mignons!!!

veronica a dit…

oups moi qui ne suis pas tres beignets je veux gouter parce qu'ils sont trop trop beaux...

$ha a dit…

J'ai envie de faire honneur à notre région! Surtout si avec Frial on sent la différence^^

Fabienne a dit…

Quel délice, j'adore ...

lili63 a dit…

Cela me donnerait presque envie de manger des beignets tellement ils sont choux .

elfe a dit…

ces beignets sont à croquer!! J'en mordrais mon écran!!!

christine(hummm) a dit…

très beaux ces beignets !!!
en provence les oreillettes ne sont pas comme le bugnes, il s'agit d'une pâte extrèmement fine et qui forme des bulles en cuisant, si tu veux la recette elle est sur mon blog

oeil2cha a dit…

Mmmm! ce doit être sucrement bon ! je vais vite te mettre en lien sur mon blog pour avoir tes recettes sous la mains !

Anonyme a dit…

Bonjour, en effet ces beignets ont l'air délicieux, et j'aimerai bien en faire! Mais combien doit-on mettre de levure? Je n'ai pas bien compris!

Bergamote a dit…

Il faut mettre, au choix :
- un sachet de levure de boulanger déshydratée
OU
- un demi-cube de levure de boulanger fraîche (c'est-à-dire environ 20 grammes)

Anonyme a dit…

Merci!

marinemouchette a dit…

humm, chez moi ( dans la marne) ça s'appelle des faverolles !!!

Llahuen a dit…

j'ai testé mardi cette recette. Ou plutôt j'ai laissé l'homme de la maison faire la pâte pour commencer les beignets à mon retour. Il y a eu un petit problème de dosage car la pâte était trop liquide, il pense donc s'être trompé sur les conversions. En tout cas j'ai rattrapé le tout et lui ai fait ses premiers beignets de carnaval... il a quasiment tout engloutit ! Merci !!

jennifer a dit…

Bonjour ^^

Je me pose une question: est-il possible de faire la pâte le soir, et de ne l'utiliser que le matin?
Si oui, faut-il la garder au réfrigérateur?

Merci ^^

Bergamote a dit…

Bonsoir Jennifer,

alors là, je ne sais pas du tout : la pâte contenant de la levure de boulanger, je crains qu'elle ne prenne un goût "fermenté" (genre bière) après une nuit de repos au réfrigérateur (hors du frigo, ce n'est même pas la peine d'y penser ;-)

Emeline a dit…

bonjour,
Alors juste une rectification d'une angevine: Les bottereaux ne ressemblent pas à ça, et encore moins aux bugnes que faisaient ma grand mère (la normande, parceque évidemment, la vendéenne, elle réussit les bottereaux comme personne) Les bottereaux sont complètement creux. C'est ainsi qu'on peut les remplir de lait et s'en mettre plein les doigts quand on les mange. Sinon pour ce qui est de laisser la pate toute la nuit reposer, on l'a déjà fait pour les bottereaux avec la levure de boulanger, on a jamais eu aucun soucis, et ce en dehors du frigo (oui sinon dedans, la levure fonctionne pas, et le but étant que la pate double de volume).
Mais sinon, j'adore ton blog :D

Anonyme a dit…

Bonjour,
mettre la pâte au réfrigérateur permet de ralentir la fermentation, et permet aussi à la pâte de développer certains arômes.
En diminuant la quantité de levure, en utilisant des ingrédients froids et en mettant très vite la pâte au réfrigérateur il ne devrait pas y avoir de fermentation excessive donnant un gout désagréable aux beignets.
Cette technique est utilisée par les boulangers afin de travailler leurs pains le jour et de les cuire le matin avant l'ouverture de leur boulangerie. Cette méthode est aussi utilisée pour la viennoiserie et notamment la brioche, elle est même obligatoire si vous voulez étaler la brioche au rouleau pour les feuilletés.
Espérant avoir levé vos appréhensions et craintes par rapport à la fermentation eu réfrigérateur.

Anonyme a dit…

je viens d'essayer ta recette et ils sont tout simplement DE-LI-CIEUX !!! un grand bravo