4.1.08

Aumônières vanillées à la praline


Je profite des vacances pour faire (au minimum) un dessert par jour. Je ne manque pas d'idées, ma liste de "desserts à essayer" s'allonge un peu plus chaque jour. Parfois, je ne peux même pas choisir moi-même le dessert que je vais préparer, comme hier par exemple.
Bergamiss : "Maman, j'aimerais bien manger des crêpes." (sourire jusqu'aux oreilles)
Bergamoustique : "oh oui, moi aussi, je veux des crêpes !". (trépignements de joie mêlée d'impatience)

Je n'avais plus le choix, allons-y pour des crêpes. Je connais désormais la recette de ma maman par cœur (forcément, c'est la requête dominicale de Bergamoustique, alors à force...).
Pour les enfants, Nutella et rien d'autre. Je choisis généralement, pour moi, du sirop d'érable ou du beurre d'érable. Mais il me restait de la crème pralinée de mon Paris-Brest, j'ai décidé de garnir mes crêpes avec cette crème.

Je trouve que les crêpes sont difficiles à photographier, je me suis dit qu'une aumônière serait probablement plus photogénique. Mais voilà : je n'avais jamais préparé d'aumônière. "Bah, ça ne doit pas être sorcier" ai-je pensé. Il se trouve que le montage n'est pas aussi aisé qu'il n'y parait :

- premier problème : la gousse de vanille que je pensais utiliser pour faire le nœud était un peu sèche, donc pas souple, et cassante. J'ai forcé un peu, elle s'est un peu cassée, mais bon, ça ne se voyait pas trop.
- deuxième problème : la gousse de vanille (encore elle) n'était pas assez longue pour faire un nœud. Pas grave, j'ai juste coincé une de ses extrémités dans l'autre.
- troisième (et dernier) problème : le nœud n'a pas tenu, la gousse s'est défaite, et l'aumônière s'est ouverte comme une crêpe (c'est le cas de le dire). J'ai recommencé les opérations du début.

1) poser de la crème pralinée au centre de la crêpe
2) préparer un morceau de fil de cuisine (hou la tricheuse...)
3) fermer la crêpe en aumônière
4) faire un nœud avec le fil de cuisine
5) cacher le fil avec une gousse de vanille (bonne chance pour la faire tenir ;-)
6) saupoudrer un peu de sucre glace
7) respirer (ouf)

La prochaine fois, j'essaierai de trouver une gousse de vanille plus longue et moins sèche. Ou alors je la laisserai infuser dans un sirop de sucre pour l'assouplir.
Surtout, ne jetez pas la gousse, récupérez-la pour une autre préparation, ou bien glissez-la dans votre paquet de sucre.

L'idéal est de réaliser les étapes 1) à 7) le plus rapidement possible, ainsi la crêpe est encore chaude tandis que la crème pralinée est bien froide. Bon, évidemment, là, après mes péripéties, tout était froid, mais (un petit tour au micro-ondes, chut !) je me suis ré-ga-lée.

9 commentaires:

Débo a dit…

Eh bien quel programme! 1 dessert par jour !!
Tant que ce n'est pas une résolution pour tout 2008 ,-)

J'adore les aumonières donc je note ta recette (ça me changera de pomme/caramel beurre salé)

Bonne année et à bientôt

Mamina a dit…

Très jolie recette que je te pique... tant que mon dernier invité n'est pas parti, il a droit à un dessert presque chaque jour!

mimosa a dit…

ouai un peu galère l'aumonière, perso je la fais tenir avec un cure-dents mais c'est moins joulie qu'avec la vanille!

Cecile a dit…

Ah les aumonières... pas évident à préparer, pas évident à manger élégamment sans en mettre partout! Rien ne vaut la bonne vieille crêpe roulée qui n'a pas le temps de refroidir, mais c'est sûr c'est moins joli. Moi aussi je triche en mettant du fil de cusine efficace sous le lien joli mais rebelle ;-)

Chrystel a dit…

La bretonne craque devant une crêpe et la tienne est joliment garnie.
bises
Chrys

Philo a dit…

Ton aumonière est belle malgré tes soucis que je comprends pour les avoir vécus ! Bises et meilleurs oeux

Anonyme a dit…

Looooooooooool! Très attirante ta crèpe!
Tendres Gourmandises

Tifenn a dit…

Aaaah, un dessert par jour..

véronique a dit…

très original,...en plus, cela peut être fourré avec de la chantilly, de la crème chocolat, de la chantilly vanillée, chocolatée, ...etc...ou du nutella ...holalala ... voilà encore kg de plus !!! super idée - merci