30.1.08

le Kouign-Amann


J'ai une recette de kouign-amann que je fais depuis des années. J'en suis extrêmement satisfaite. J'en ai essayé une autre il n'y a pas très longtemps, mais le résultat m'a moins plu.
Cette fois, j'ai réalisé la recette proposée par Caroline (nous avions eu quelques échanges passionnés et passionnants à la suite de ce billet).


Je vous recopie sa recette, telle que je l'ai réalisée.

Kouign-Amann :

125 g de farine
125 g de beurre ramolli à température ambiante
un peu de beurre pour dorer la pâte
125 g de sucre
6 g de levure de boulanger
10 cl d'eau
1 pincée de sel
1 pincée de sucre

1) Dans un saladier, mettre la farine et la pincée de sel. Dans un petit bol, mettre les 10 cl d'eau et la pincée de sucre, faire tièdir (20 secondes à 750W au micro-ondes). Y délayer la levure (pour faire les 6 g, j'achète la levure au supermarché, elle est vendue en petit carré de 25 g que je coupe en quatre, et j'en prends 1/4). Mettre la levure délayée sur la farine, et mélanger du bout des doigts pour obtenir une pâte à pain. La pâte ne doit pas coller aux doigts. Si c'est le cas, ajouter un peu de farine jusqu'à ce qu'elle ne colle plus. Couvrir d'un torchon propre et laisser reposer au moins 1 heure à température ambiante, jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume et qu'elle soit aérée.
2) Une fois la pâte gonflée, la malaxer un peu dans les mains et l'étaler au rouleau afin d'obtenir un disque d'environ 25 cm, qui ne soit pas trop épais (je le fais sur du papier cuisson, qui me servira après, afin que ça ne colle pas trop). Couper le beurre en trois morceaux égaux, prendre 1/3 et le couper en petits morceaux sur la pâte. Je l'étale à la main jusqu'à 2 cm du bord, en faisant doucement pour ne pas trouer la pâte.
3) Répartir 1/3 du sucre sur le beurre. Rabattre un côté de la pâte vers le centre. Faire pivoter d'1/4 de tour. Faire de même trois fois pour fermer la pâte.
4) Une fois la pâte pliée en quatre, recommencer les étapes 2 et 3 (étaler la pâte, beurre, sucre, plier) encore deux fois (vous aurez fait les étapes 2 et 3 en tout trois fois).
A chaque fois, faire doucement pour ne pas trouer la pâte et faire sortir le beurre et le sucre.
5) Après le troisième pliage, reformer une boule et l'étaler (faire doucement pour éviter que le beurre et le sucre ne sortent), afin d'obtenir une forme à peu près ronde. Etaler sur le dessus un peu de beurre ramolli (à la main ou au pinceau), afin de donner une belle couleur dorée à la cuisson. Mettre dans un plat rond, pas trop grand par rapport au kouign-amann, avec le papier cuisson pour que le kouign-amann soit plus facile à sortir du moule. Et laisser reposer avec un torchon dessus, à température ambiante pendant 3 heures, afin que la pâte s'imprègne bien du beurre et du sucre.
6) Mettre dans un four à 180°C (préchauffé environ 10 minutes à la même température), et laisser cuire 25 minutes. Ne pas trop faire cuire pour que la pâte reste fondante (vous aurez sûrement l'impression que la pâte n'est pas cuite, mais il ne faut pas prolonger la cuisson, sous peine d'un résultat sec !). Le kouign-amann doit être croustillant et caramélisé à l'extérieur et fondant à l'intérieur. Attendre qu'il soit tiède pour le déguster.


Verdict : ce kouign-amann est très très bon. J'ai dû mettre plus de farine qu'indiqué car la pâte était bien trop collante (j'imagine que cela doit dépendre de la farine utilisée). Caroline ne précisait pas s'il s'agissait de beurre salé (ou bien j'ai mal lu), j'ai donc mis un peu plus de sel qu'indiqué. Afin de ne pas être taxée de partialité (je plaisante), j'ai fait un effort particulier sur la présentation, car d'habitude, pour le kouign-amann, je n'y fais pas très attention. La pâte était bien moelleuse, le beurre coulant, il manquait juste (à mon avis) une pointe de sucre (peut-être à cause du sel ?).

Conclusion : Caroline, votre recette est vraiment délicieuse (et facile à retenir : même poids de sucre que de beurre que de farine), alors la prochaine fois je ferai un "mélange" de nos deux recettes :)

10 commentaires:

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Ma soeur ma fait découvrir le Kouing-Amann cet été, et depuis je n'en ai pas mangé. Ta rectte tomne à pic.

nadine a dit…

Voilà une gourmandise que je n'ai jamais faite et pourtant qu'est-ce que je peux saliver chaque fois que j'en vois. Le tien est fort beau. :)

fofil a dit…

je n'en ai jamais fait!! je pense que je testerais ta recette..ca me tente vraiment beaucoup!

Fredee la tite fee a dit…

Aaaah le Kouign-Amann, la tuerie par excellence pour moi! Qu'est ce que je me regale quand je vais en Bretagne! Je n'ai jamais osé me lancer a la maison acr j'ai peut d'etre decu! Mais quand je vois le tien...ca me tente de plus en plus! Il est superbe!

Mamounette a dit…

J'adore ce genre de pâtisserie et je me régale lors de mes passages dans le Morbihan ou à St Malo ! Vivement les beaux jours que j'y retourne loll

Bichon a dit…

Hooo la tuerie!! Oui oui, c'est une tuerie ça!!!!! Merci pour la recette, je vais la garder précieusement!!!!!Bizzz

Jasmine a dit…

Une photo qui tue, rien de moins!

Ana a dit…

C'est une tuerie ! Ce dessert devrait être interdit! J'en fait le plein dès que je vais en Bretagne !

caroline a dit…

Un grand merci bergamote d'avoir essayé ma recette, j'en suis honnorée.
effectivement il s'agit bien de beurre demi sel que j'utilise dans ma recette, à vrai dire je n'utilise que ça (en bretagne on ne connait que celui là ;-))
je pense effectivement que le manque de sucre était dû au sel rajouté, car le mien à bien le goût de sucre.
je remarque aussi l'effort pour la présentation et je le trouve beaucoup plus joli que sur vos précedentes photos...comme quoi quand on veut se donner la peine...

A une prochaine pour une autre de vos recettes!

KimGala a dit…

Bergamote, c'est vraiment
''COCHON'' TOUT ÇA. Mais j'adore. Ce fût très très bon et Bo à voir. Mes invités en ont sapés(faire du bruit en mangeant) et bavés.Je leurs ai dis ou j'avais pris la recette et ils m'ont fortement recommandé de ne pas perdre cette adresse.

Bisousss,

KIM